mercredi, mai 29 2024

Au Sénégal, la Société Nationale d’Électricité (Senelec), fournisseur majeur d’électricité du pays, est sous le feu des critiques. De plus en plus de citoyens se plaignent des interruptions fréquentes de courant, de la qualité de service en déclin et surtout des tarifs en constante augmentation.

Alors que le Sénégal poursuit son développement économique, les habitants s’interrogent sur les raisons de cette crise électrique qui menace leur quotidien. Des réponses rapides et des explications sont vivement attendues de la Senelec en ce qui concerne la hausse soudaine des factures d’électricité. Face au mécontentement grandissant des consommateurs qui se plaignent des factures élevées, la Commission de régulation du secteur de l’énergie (CRSE) a annoncé la conduite d’une enquête sur le système de facturation de la Senelec.

Des plaintes de clients de la Senelec

Pour la clientèle de la Senelec, l’augmentation significative des factures d’électricité à travers tout le territoire sénégalais est une grosse triche. Alors la dénonciation des pratiques de la Senelec s’est faite surtout sur les plateformes de médias sociaux pour toucher grand monde. Et l’adhésion des populations à cette cause est facilement palpable.

La journaliste Oumy Ndour, a d’ailleurs initié, il y a un mois de cela, une pétition contre la Senelec, et a rassemblé jusqu’à présent près de 44 000 signatures. La démarche vise à s’opposer catégoriquement à cette hausse tarifaire jugée abusive. « Nous ne pouvons pas accepter que certaines factures passent du simple au double, au quintuple, voire décuplent sans aucune explication », indique la pétition.

Lire Aussi : UCAD À DAKAR : VERS UNE ANNÉE BLANCHE ?

Une baisse des prix revendiquée

A travers cette pétition, les signataires ont tenu à exprimer leur refus catégorique face à des factures qui, sans aucune explication valable, ont vu leur montant passer du simple au double.

Selon Momar Ndao, président de l’association des consommateurs du Sénégal, ce qui soulagerait véritablement les clients de la Senelec, serait une réelle baisse des prix. « Ce qui nous intéresse, ce n’est pas seulement une enquête mais c’est une baisse du prix de l’énergie », a-t-il laissé entendre

La Commission de régulation du secteur de l’énergie pour sa part, a pris l’initiative de lancer une enquête sur le système de facturation. Elle s’engage surtout à réunir toutes les parties concernées, à savoir les consommateurs, la Senelec, et le ministère en charge de l’énergie afin de cerner en profondeur les causes sous-jacentes du problème actuel en matière de facturation.

 

Sandrine A.

Previous

Projet pharaonique : Pourquoi l'Egypte change-t-elle de capitale ? 

Next

[Tribune] : Entre le ‘‘Statu quo du Semblant de démocratie’’ et les ‘‘révolutions bousculantes’’ en Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Les OPUIS AWARDS 2024 : Une première édition réussie au Burkina Faso

Les OPUIS Awards 2024 : Une première édition réussie au Burkina Faso

Investigateur Africain

Le 25 mai 2024, Ouagadougou a été le théâtre d’un événement mémorable : la première édition des OPUIS AWARDS. Organisée par l’Observatoire Panafricain pour l’Unité, l’Intégration et la Souveraineté (OPUIS), cette cérémonie a célébré l’excellence et l’engagement des leaders burkinabés dans divers domaines. Il s’agit notamment de l’éducation, la culture, l’environnement et la justice sociale. […]

Rencontre historique entre les présidents Ouattara et Faye

Rencontre historique entre les présidents ivoirien et sénégalais à Abidjan

Investigateur Africain

Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a poursuivi sa série de visites en Afrique de l’Ouest en rencontrant son homologue ivoirien Alassane Ouattara à Abidjan. Cette rencontre, qui fait suite à des visites en Mauritanie, en Gambie et en Guinée-Bissau, revêt une importance particulière pour les deux pays et pour la sous-région ouest-africaine. Cette rencontre […]

Hinda Bazoum: « C'est bien lui le commanditaire du putsch »

Niger : « C’est bien lui le commanditaire du putsch », lâche cette dame

Investigateur Africain

Dans une interview exclusive accordée à un média international, elle brise le silence et lance un cri d’alarme. Hinda Bazoum, l’une des cinq enfants du président nigérien Mohamed Bazoum exprime sa détresse face à la séquestration prolongée de ses parents, le président Mohamed Bazoum et son épouse. Ces derniers sont séquestrés à Niamey depuis neuf […]