samedi, février 24 2024

Au Sénégal, la Société Nationale d’Électricité (Senelec), fournisseur majeur d’électricité du pays, est sous le feu des critiques. De plus en plus de citoyens se plaignent des interruptions fréquentes de courant, de la qualité de service en déclin et surtout des tarifs en constante augmentation.

Alors que le Sénégal poursuit son développement économique, les habitants s’interrogent sur les raisons de cette crise électrique qui menace leur quotidien. Des réponses rapides et des explications sont vivement attendues de la Senelec en ce qui concerne la hausse soudaine des factures d’électricité. Face au mécontentement grandissant des consommateurs qui se plaignent des factures élevées, la Commission de régulation du secteur de l’énergie (CRSE) a annoncé la conduite d’une enquête sur le système de facturation de la Senelec.

Des plaintes de clients de la Senelec

Pour la clientèle de la Senelec, l’augmentation significative des factures d’électricité à travers tout le territoire sénégalais est une grosse triche. Alors la dénonciation des pratiques de la Senelec s’est faite surtout sur les plateformes de médias sociaux pour toucher grand monde. Et l’adhésion des populations à cette cause est facilement palpable.

La journaliste Oumy Ndour, a d’ailleurs initié, il y a un mois de cela, une pétition contre la Senelec, et a rassemblé jusqu’à présent près de 44 000 signatures. La démarche vise à s’opposer catégoriquement à cette hausse tarifaire jugée abusive. « Nous ne pouvons pas accepter que certaines factures passent du simple au double, au quintuple, voire décuplent sans aucune explication », indique la pétition.

Lire Aussi : UCAD À DAKAR : VERS UNE ANNÉE BLANCHE ?

Une baisse des prix revendiquée

A travers cette pétition, les signataires ont tenu à exprimer leur refus catégorique face à des factures qui, sans aucune explication valable, ont vu leur montant passer du simple au double.

Selon Momar Ndao, président de l’association des consommateurs du Sénégal, ce qui soulagerait véritablement les clients de la Senelec, serait une réelle baisse des prix. « Ce qui nous intéresse, ce n’est pas seulement une enquête mais c’est une baisse du prix de l’énergie », a-t-il laissé entendre

La Commission de régulation du secteur de l’énergie pour sa part, a pris l’initiative de lancer une enquête sur le système de facturation. Elle s’engage surtout à réunir toutes les parties concernées, à savoir les consommateurs, la Senelec, et le ministère en charge de l’énergie afin de cerner en profondeur les causes sous-jacentes du problème actuel en matière de facturation.

 

Sandrine A.

Previous

Projet pharaonique : Pourquoi l'Egypte change-t-elle de capitale ? 

Next

[Tribune] : Entre le ‘‘Statu quo du Semblant de démocratie’’ et les ‘‘révolutions bousculantes’’ en Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

Rédaction

Le vendredi 23 février 2024, a eu lieu à la résidence Cendrillon à Koudougou, le lancement officiel des Ateliers Sankaristes. Lesquels font référence à des sessions de formation, de discussion ou d’éducation basées sur les idéaux et la philosophie de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso. C’est à l’occasion d’une conférence de presse conduite […]

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]