dimanche, juillet 21 2024

Le tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2025 s’est tenu ce jeudi 4 juillet à Johannesburg, en Afrique du Sud, dévoilant des groupes équilibrés et prometteurs pour le tournoi qui se déroulera au Maroc. Cette compétition, qui s’étendra du 21 décembre 2025 au 18 janvier 2026, réunira les meilleures équipes du continent africain, chacune aspirant à décrocher le titre suprême.

Parmi les moments forts de ce tirage, on note la présence de légendes du football africain telles qu’Emerse Faé, le sélectionneur des champions en titre ivoiriens, et Marouane Chamakh, ancien international marocain, qui ont contribué à la constitution des groupes. Les matchs de qualification s’annoncent intenses, promettant des affrontements passionnants et de nombreux rebondissements.

Des groupes variés et des retrouvailles attendues

Les champions en titre, la Côte d’Ivoire, dirigés par Emerse Faé, semblent avoir été relativement épargnés avec un groupe composé de la Zambie, de la Sierra Leone et du Tchad. Faé a déclaré : « Nous avons un groupe équilibré, mais nous devons rester concentrés et respecter chaque adversaire pour assurer notre qualification. » Les Ivoiriens auront à cœur de prouver leur suprématie sur le continent.

Parmi les groupes les plus attendus, on retrouve le groupe H où la République Démocratique du Congo affrontera la Guinée, la Tanzanie et l’Éthiopie. La RDC et la Guinée avaient offert un spectacle intense lors de la dernière CAN, et leurs retrouvailles promettent d’être tout aussi captivantes. Le groupe B, quant à lui, sera très disputé avec le Gabon, la Centrafrique et le Lesotho se battant pour la seule place disponible, le Maroc étant déjà qualifié en tant que pays organisateur.

Lire Aussi : CAN 2025 AU MAROC : RÉORGANISATION DU CALENDRIER POUR ÉVITER LES CHEVAUCHEMENTS AVEC LE MONDIAL DES CLUBS

Des chocs électrisants et des enjeux de taille

Certains groupes réservent des chocs palpitants. Le groupe A, par exemple, verra la Tunisie se mesurer à Madagascar, aux Comores et à la Gambie. Bien que les Tunisiens soient favoris, les trois autres équipes ont montré par le passé qu’elles pouvaient créer des surprises.  » Nous devons aborder chaque match avec sérieux et détermination « , a souligné le sélectionneur tunisien.

D’autres rencontres notables incluent Sénégal-Burkina Faso dans le groupe L, promettant des duels intenses entre deux équipes talentueuses et ambitieuses. Le groupe F, avec le Ghana, l’Angola, le Soudan et le Niger, sera également surveillé de près. Le sélectionneur ghanéen a exprimé sa confiance :  » Nous avons les moyens de sortir de ce groupe, mais il faudra rester vigilant et ne sous-estimer personne « .

Vers une CAN 2025 prometteuse

Ces éliminatoires CAN 2025, qui s’étaleront de septembre à novembre 2024, détermineront les équipes qui rejoindront le Maroc pour la phase finale. La CAF pourrait ajuster les dates pour assurer le bon déroulement des qualifications. Les deux premiers de chaque groupe, sauf celui du Maroc, se qualifieront directement pour la phase finale.

Avec des équipes réparties en 12 groupes, la compétition s’annonce féroce et passionnante. Les amateurs de football africain peuvent s’attendre à des matchs riches en émotions et en suspense, alors que les meilleures nations du continent s’affrontent pour une place dans la prestigieuse CAN 2025.

LES 12 GROUPES DES ÉLIMINATOIRES DE LA CAN 2025

Groupe A : Tunisie | Madagascar | Comores | Gambie

Groupe B : Maroc (pays organisateur) | Gabon | Centrafrique | Lesotho

Groupe C : Égypte | Cap-Vert | Mauritanie | Botswana

Groupe D : Nigeria | Bénin | Libye | Rwanda

Groupe E : Algérie | Guinée Équatoriale | Togo | Liberia

Groupe F : Ghana | Angola | Soudan | Niger

Groupe G : Côte d’Ivoire (tenant du titre) | Zambie | Sierra Leone | Tchad

Groupe H : République démocratique du Congo | Guinée | Tanzanie | Éthiopie

Groupe I : Mali | Mozambique | Guinée-Bissau | Eswatini

Groupe J : Cameroun | Namibie | Kenya | Zimbabwe

Groupe K : Afrique du Sud | Ouganda | Congo-Brazzaville | Soudan du Sud

Groupe L : Sénégal | Burkina Faso | Malawi | Burundi

Previous

Déminage à N’djamena : Une course contre la montre pour sécuriser la capitale

Next

Premier Sommet de l'AES à Niamey : Le Sahel prend son destin en main

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]