vendredi, avril 19 2024

La prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) devrait se dérouler en juillet-août 2025 au Maroc, selon un accord de principe entre la Confédération africaine de football (CAF) et la Fédération marocaine de football. Cette décision intervient dans le but d’éviter de perturber le premier Mondial des clubs à 32 équipes organisé par la Fédération internationale de football association (FIFA), prévu en juin 2025.

Après plusieurs mois de discussions intensives, cet accord a été trouvé sous l’égide de la FIFA, marquant ainsi une nouvelle étape dans la planification des compétitions sportives majeures en Afrique.

Un ajustement nécessaire de la CAN 2025  pour ne pas gêner les calendriers internationaux

Le déplacement de la date de la CAN 2025 en été est une mesure prise afin de garantir une meilleure harmonisation avec les calendriers internationaux du football. En effet, la coïncidence initiale des dates entre la CAN et le Mondial des clubs aurait pu poser des problèmes logistiques et de programmation pour les équipes et les supporters. En optant pour juillet-août, la CAF s’assure que les deux compétitions majeures se déroulent sans chevauchement, offrant ainsi une période dédiée à chaque événement pour briller sur la scène mondiale du football.

Alors que la CAN 2025 se profile à l’horizon estival, les qualifications pour cette compétition n’ont toujours pas commencé. Un tour préliminaire est toutefois prévu du 18 au 26 mars, selon le calendrier établi par la CAF. Ce décalage dans le calendrier des qualifications pourrait avoir des répercussions sur la préparation des équipes participantes, qui devront s’adapter à un planning plus serré pour se qualifier pour le tournoi continental.

Lire Aussi : TCHAD : COLÈRE GRONDANTE FACE À L’ENVOLÉE DES PRIX DU CARBURANT

Perspectives pour l’avenir du football africain

Au-delà de la CAN 2025, les ajustements opérés dans le calendrier des compétitions internationales reflètent les défis et les opportunités auxquels est confronté le football africain. Avec la perspective de la CAN 2027 organisée dans trois pays – le Kenya, la Tanzanie et l’Ouganda – et l’évolution constante des standards internationaux, la CAF continue de travailler pour assurer le succès et la viabilité à long terme du football sur le continent.

Ces ajustements offrent également l’occasion de renforcer la coopération et les partenariats entre les fédérations nationales, la FIFA et les autres acteurs du football mondial.

 

Sandrine A.

Previous

Tchad : Colère grondante face à l'envolée des prix du carburant

Next

Héritage de Thomas Sankara : Les Ateliers Sankaristes comme tribune de réflexion et d'éducation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

DIETRICH Thomas Pierre déclaré coupable du délit d’entrée illégale sur le territoire togolais

DIETRICH Thomas Pierre déclaré coupable du délit d’entrée illégale sur le territoire togolais

Investigateur Africain

Suite à l’expulsion du français DIETRICH Thomas Pierre du sol togolais, le procureur de la République a tenu à faire des éclaircissements sur la situation. Les explications ont donc été données via un communiqué paru le 18 avril 2024. DIETRICH Thomas Pierre, un imposteur COMMUNIQUE DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE Le 03 avril 2024, monsieur […]

Va-t-on vers l’adoption définitive de la nouvelle constitution au Togo avant le 29 avril prochain ?

Va-t-on vers l’adoption définitive de la nouvelle constitution au Togo avant le 29 avril prochain ?

Rédaction

Après de larges consultations menées par les députés togolais avec toutes les parties prenantes de la vie nationale, le pays se tient au seuil d’un moment historique. Celui de redéfinir les fondements de son gouvernement et de sa société après relecture du nouveau projet de constitution. Le Togo va-t-il finalement passer d’un régime fort présidentiel […]

À la rencontre des togolais : L'Assemblée Nationale entame une tournée de consultation

À la rencontre des togolais : L’Assemblée Nationale entame une tournée de consultation

Investigateur Africain

Dans un contexte de réforme constitutionnelle majeure, l’Assemblée nationale du Togo s’engage dans une tournée nationale d’écoute et de consultation des populations. Cette démarche vise à favoriser un dialogue inclusif et à recueillir les aspirations des citoyens en vue de remodeler l’avenir politique du pays. Au cœur de cette initiative se trouve la volonté d’impliquer […]