lundi, juillet 22 2024

Les Ateliers Sankaristes, une initiative d’éducation et de réflexion basée sur les idéaux et la philosophie de feu Thomas Sankara, l’ancien président charismatique du Burkina Faso, seront lancés le vendredi 23 février prochain à Koudougou. Portés par Les Jeunes patriotes et Deux heures pour nous, Deux heures pour Kamita, ils marquent une étape cruciale dans la promotion de la souveraineté et de la participation citoyenne au Burkina Faso.

Les Ateliers Sankaristes ont pour vocation de transmettre les valeurs fondamentales défendues par Thomas Sankara, telles que la justice sociale, l’autonomisation des communautés, la lutte contre la corruption, et la promotion de l’éducation et de la santé. Ces ateliers offrent une plateforme unique pour inspirer la jeunesse, encourager le dialogue social et approfondir la compréhension des enjeux sociaux et politiques contemporains. Les Ateliers Sankaristes

Les Ateliers Sankaristes pour préserver l’héritage de l’icône révolutionnaire

Pour cette première édition, trois villes sont choisies pour abriter les activités : Koudougou, Ouagadougou et Bobo Dioulasso. Les participants composés des acteurs de la société civile, des jeunes étudiants, des leaders d’opinion, des journalistes seront respectivement entretenus sur les thématiques suivantes : Promotion et Protection de la Souveraineté des Ressources Naturelles du Burkina Faso, Place de la Culture Médiatique et Numérique dans les Enjeux Sécuritaires du Faso, Employabilité des jeunes : les défis et les perspectives d’emploi.

Lire Aussi : TERRORISME AU BURKINA FASO : DIALLO ABDOUL DJABAROU ET SES COMPLICES ÉLIMINÉS

Ainsi après le lancement, le premier atelier sera ouvert le samedi 24 février, toujours à Koudougou, à partir de 14 heures à la Résidence Cendrillon. Il sera animé par Hassane Bazoungbié BATIONO, Commissaire Général des Ateliers Sankaristes, Lianhoué BAYALA, Coordonnateur national de 2NH et Teel Loé KONATE, Acteur de la société civile. Pour le Commissaire Général, les Ateliers Sankaristes représentent une opportunité sans précédent de réfléchir sur l’héritage de l’icône révolutionnaire africaine et de s’engager dans la construction d’un avenir meilleur pour tous les Burkinabés. L’étape de Ouagadougou est prévue pour le samedi 02 mars.

 

Sandrine A.

 

Previous

CAN 2025 au Maroc : Réorganisation du calendrier pour éviter les chevauchements avec le Mondial des clubs

Next

New World TV décroche les droits de diffusion de l'UEFA Champions League pour l'Afrique subsaharienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]