samedi, avril 20 2024

Dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso, Le 29 janvier 2024 restera gravé comme une date de victoire. Ce jour-là, les forces combattantes ont mené une offensive aéro-terrestre dans la forêt de Nouhao, située dans la province du Boulgou, au centre-est du pays, neutralisant ainsi le cadre terroriste Diallo Abdoul Djabarou et sept de ses complices.

Cette opération, menée avec une précision et une détermination remarquables, a infligé un coup sévère aux groupes terroristes actifs dans la région. Cette victoire souligne l’engagement indéfectible du Burkina Faso à éradiquer le fléau du terrorisme et à protéger ses citoyens contre toute menace sécuritaire. Elle témoigne également de la détermination des forces combattantes à poursuivre leur lutte contre le terrorisme, jusqu’à ce que la paix et la stabilité soient rétablies dans tout le pays.

Une offensive décisive contre le terrorisme

L’armée burkinabè a mobilisé des troupes au sol, soutenues par un appui aérien, pour mener cette attaque contre une base terroriste dans la forêt de Nouhao. Cette stratégie coordonnée a permis de cibler avec succès les positions des terroristes et de les neutraliser, mettant fin à leurs activités dangereuses. Parmi les victimes se trouvait Diallo Abdoul Djabarou, un chef terroriste redouté dans la région, ainsi que sept de ses associés, dont l’élimination a affaibli considérablement le réseau terroriste local.

Cette victoire est le résultat d’un travail acharné, de professionnalisme et de courage de la part des forces combattantes du Burkina Faso. Leur engagement sans faille dans la lutte contre le terrorisme a permis de protéger la population et de restaurer la sécurité dans la région du Centre-Est, autrefois menacée par les attaques répétées des groupes terroristes.

Lire Aussi : RENFORCEMENT DES LIENS ENTRE LE NIGER ET LE MAROC : VERS UNE ALLIANCE STRATÉGIQUE ?

Le parcours criminel de Diallo Abdoul Djabarou

Diallo Abdoul Djabarou, le chef terroriste neutralisé lors de cette opération, avait commencé sa carrière criminelle à la fin de l’année 2021, après avoir reçu une formation dans une base située dans la commune de Yondé. En moins de trois ans, il avait dirigé ou participé à de nombreuses attaques contre les positions des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) et mené des incursions sur des axes routiers stratégiques, semant la terreur et le chaos sur son passage.

Bras droit de Sondé Abdoul Malick, un autre chef terroriste basé à Mayel, Diallo Abdoul Djabarou était également responsable d’actes d’intimidation et de déplacements forcés de populations dans plusieurs villages des communes de Bittou, Bané, Lalgaye, Ouargaye, Sangha et Yargatenga. Sa neutralisation marque un tournant majeur dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso et envoie un message fort aux autres groupes criminels opérant dans la région.

 

Tony A.

Previous

Renforcement des liens entre le Niger et le Maroc : Vers une alliance stratégique ?

Next

Tensions persistantes au Sénégal : La société civile maintient la pression contre le report de la présidentielle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

5ème République : le Togo adopte à l'unanimité une nouvelle Constitution

5ème République : les députés togolais adoptent à l’unanimité une nouvelle Constitution

Investigateur Africain

Dans un moment historique empreint de changement et d’espérance, le Togo franchit une étape décisive vers une transformation politique majeure (5ème République). Après des délibérations intenses et une relecture minutieuse, ce vendredi 19 avril 2024 en séance plénière, les députés togolais ont voté à l’unanimité en faveur de l’adoption d’une nouvelle constitution. La nouvelle constitution […]

DIETRICH Thomas Pierre déclaré coupable du délit d’entrée illégale sur le territoire togolais

DIETRICH Thomas Pierre déclaré coupable du délit d’entrée illégale sur le territoire togolais

Investigateur Africain

Suite à l’expulsion du français DIETRICH Thomas Pierre du sol togolais, le procureur de la République a tenu à faire des éclaircissements sur la situation. Les explications ont donc été données via un communiqué paru le 18 avril 2024. DIETRICH Thomas Pierre, un imposteur COMMUNIQUE DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE Le 03 avril 2024, monsieur […]

Va-t-on vers l’adoption définitive de la nouvelle constitution au Togo avant le 29 avril prochain ?

Va-t-on vers l’adoption définitive de la nouvelle constitution au Togo avant le 29 avril prochain ?

Rédaction

Après de larges consultations menées par les députés togolais avec toutes les parties prenantes de la vie nationale, le pays se tient au seuil d’un moment historique. Celui de redéfinir les fondements de son gouvernement et de sa société après relecture du nouveau projet de constitution. Le Togo va-t-il finalement passer d’un régime fort présidentiel […]