samedi, avril 20 2024

Le Premier ministre du Niger, Ali Mahamane Lamine Zeine, effectue actuellement une visite officielle au Maroc. Ce déplacement marque ainsi une étape importante dans le renforcement des relations bilatérales entre les deux pays. Cette visite, qualifiée de « travail et d’amitié », intervient dans un contexte où le Niger cherche à diversifier et à renouveler ses partenariats stratégiques, tandis que le Maroc ambitionne de consolider son positionnement en tant qu’allié fiable et influent dans la région sahélienne.

Dans l’évolution des équilibres géopolitiques en Afrique de l’Ouest et au Sahel, la visite du Premier ministre nigérien au Maroc est un signe fort. À travers cette rencontre, le Niger et le Maroc affirment leur volonté de coopérer étroitement pour relever les défis communs et saisir les opportunités de développement dans la région.

Une étape clé de l’alliance Atlantique initiée par le Maroc

La visite du Premier ministre nigérien à Rabat s’inscrit dans le cadre d’une dynamique régionale plus large, marquée par l’émergence de l’alliance Atlantique entre le Maroc et plusieurs pays sahéliens. Cette initiative, lancée en décembre dernier lors d’un sommet à Marrakech, vise à favoriser l’ouverture vers l’océan Atlantique et à promouvoir le désenclavement des pays sahéliens, tant sur le plan économique que géopolitique.

La réunion des ministres des Affaires étrangères du Mali, du Burkina Faso et du Niger en fin décembre 2023 à Marrakech a posé les bases d’une coopération renforcée entre les pays membres de cette alliance. Cette alliance vise notamment à favoriser l’ouverture vers l’océan Atlantique et à offrir ainsi de nouvelles opportunités économiques et stratégiques pour la région. En clair, des enjeux économiques et géopolitiques majeurs en perspective entre les deux pays.

Il faut également souligner que le Maroc, en quête d’implantation dans la région sahélienne, cherche à renforcer ses liens avec le Niger dans le cadre de son initiative d’alliance Atlantique. Cette démarche s’inscrit dans une stratégie à court terme visant à positionner le royaume comme un intermédiaire de choix pour les acteurs occidentaux souhaitant s’engager dans la région sahélienne, tout en assurant la reconnaissance de sa position sur des dossiers sensibles, tels que celui du Sahara occidental.

Lire Aussi : BURKINA FASO : RÉPONSE AUX INQUIÉTUDES ÉCONOMIQUES APRÈS LE RETRAIT DE LA CEDEAO

Une bataille régionale pour le leadership

Au-delà des enjeux économiques, la visite du Premier ministre nigérien témoigne également de la compétition régionale entre le Maroc et l’Algérie pour le leadership dans la région. Alors que le Maroc défend son initiative d’alliance Atlantique, l’Algérie cherche à contrer cette dynamique en proposant la création d’une zone de libre-échange s’étendant de la Mauritanie au Niger.

Cette rivalité entre les deux pays voisins s’inscrit dans une lutte plus large pour l’influence et le leadership régional, notamment dans le contexte des évolutions politiques et économiques en Afrique de l’Ouest et au Sahel.

Lors de son séjour, le Premier ministre nigérien a rencontré son homologue marocain, Aziz Akhannouch, accompagné de hauts responsables des ministères de la Défense et des Affaires étrangères. Ce qui témoigne de l’importance accordée par le Maroc à ses liens avec le Niger, et selon les informations fournies par le cabinet de Lamine Zeine, il devrait également être reçu par le roi Mohammed VI, soulignant ainsi la profondeur des relations entre les deux pays.

 

Tony A.

Previous

Inquiétude au Tchad : Makaïla Nguebla alerte sur le « renfermement » des autorités

Next

Terrorisme au Burkina Faso : Diallo Abdoul Djabarou et ses complices éliminés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

5ème République : le Togo adopte à l'unanimité une nouvelle Constitution

5ème République : les députés togolais adoptent à l’unanimité une nouvelle Constitution

Investigateur Africain

Dans un moment historique empreint de changement et d’espérance, le Togo franchit une étape décisive vers une transformation politique majeure (5ème République). Après des délibérations intenses et une relecture minutieuse, ce vendredi 19 avril 2024 en séance plénière, les députés togolais ont voté à l’unanimité en faveur de l’adoption d’une nouvelle constitution. La nouvelle constitution […]

DIETRICH Thomas Pierre déclaré coupable du délit d’entrée illégale sur le territoire togolais

DIETRICH Thomas Pierre déclaré coupable du délit d’entrée illégale sur le territoire togolais

Investigateur Africain

Suite à l’expulsion du français DIETRICH Thomas Pierre du sol togolais, le procureur de la République a tenu à faire des éclaircissements sur la situation. Les explications ont donc été données via un communiqué paru le 18 avril 2024. DIETRICH Thomas Pierre, un imposteur COMMUNIQUE DU PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE Le 03 avril 2024, monsieur […]

Va-t-on vers l’adoption définitive de la nouvelle constitution au Togo avant le 29 avril prochain ?

Va-t-on vers l’adoption définitive de la nouvelle constitution au Togo avant le 29 avril prochain ?

Rédaction

Après de larges consultations menées par les députés togolais avec toutes les parties prenantes de la vie nationale, le pays se tient au seuil d’un moment historique. Celui de redéfinir les fondements de son gouvernement et de sa société après relecture du nouveau projet de constitution. Le Togo va-t-il finalement passer d’un régime fort présidentiel […]