samedi, juillet 20 2024

Les routiers ont été confrontés à la fermeture de la frontière entre le Niger et le Bénin, symbolisée par des containers bloquant le pont reliant Malanville, au Bénin, au Niger. Cette mesure, en vigueur depuis des mois, a perturbé de manière significative le transport de marchandises, un secteur crucial pour l’économie locale et régionale. Toutefois, une lueur d’espoir est apparue avec l’ouverture d’une voie de contournement passant par le Nigeria, initiée en mai par les gouvernements béninois et nigérian. Cette alternative soulage les chauffeurs routiers en leur offrant une nouvelle route pour acheminer les marchandises.

L’axe de contournement passe désormais par le poste frontière de Segbana, situé à une centaine de kilomètres à l’est de Kandi, au Bénin. Cette route asphaltée, qui traverse des paysages parsemés de troupeaux, mène à la frontière nigériane, facilitant ainsi le transit des camions vers le Niger. Les chauffeurs, après des semaines de blocage à Malanville, peuvent enfin reprendre leur activité. L’un d’eux, transportant des tôles, témoigne : « On était à Malanville, mais on ne pouvait pas continuer. Ils ont changé de destination. Maintenant, on rentre à Samia, au Nigeria, pour décharger et un autre camion nigérien peut venir chercher la marchandise pour l’amener au Niger. »

Des routiers soulagés par cette nouvelle route

Pour les chauffeurs routiers, cette solution est plus qu’un simple changement de trajet ; elle représente une reprise d’activité vitale pour leur survie économique. Benoit, un chauffeur ayant fait le trajet depuis Allada avec un chargement de spaghettis, se réjouit de cette nouvelle opportunité : « Avant, on faisait Cotonou / Malanville pour rentrer au Niger, à Diffa, Maradi… Maintenant qu’ils ont trouvé une nouvelle voie, on veut commencer et c’est bon pour moi parce qu’avant, j’étais à la maison et ça fait huit mois que j’étais comme ça. »

Pour ces routiers, l’ouverture de la route de Segbana est synonyme de revenus et de stabilité pour leurs familles, après des mois de perturbations et d’incertitudes. Un transitaire béninois décrit cette initiative comme « un début de solution » après de longs mois de perturbation de l’activité. Il plaide pour l’ouverture d’autres routes de contournement via le Nigeria, afin de diversifier les options de transport et d’assurer une meilleure fluidité des échanges commerciaux.

Lire Aussi : NIGER : IL N’Y A PLUS DE MILITAIRES AMÉRICAINS SUR LA BASE DE NIAMEY

Un impact économique et social positif

À Malanville, la fermeture de la frontière a eu des répercussions profondes sur l’économie locale. Les commerçants et les autorités locales expriment leur besoin urgent de voir réouvertes des voies comme celle de Bodjécali / Ilouwa vers le Nigeria, espérant ainsi revitaliser l’économie locale. La nouvelle voie de contournement par Segbana ne résout pas tous les problèmes, mais elle marque un pas important vers la normalisation des échanges et le soutien aux populations affectées.

L’initiative de cette nouvelle route démontre l’importance de la coopération régionale pour surmonter les défis économiques et logistiques. Elle souligne également la résilience des travailleurs routiers et des communautés locales, prêts à s’adapter et à trouver des solutions face aux crises. À long terme, des efforts concertés seront nécessaires pour assurer la stabilité et la croissance économique de cette région cruciale de l’Afrique de l’Ouest.

 

Tony A.

Previous

Niger : Il n’y a plus de militaires américains sur la base de Niamey

Next

Médiation Cruciale : Le duo inédit Faure et Faye pour réconcilier l'AES et la Cédéao

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]