jeudi, juin 13 2024

Contre la délinquance financière, le colonel Assimi Goïta et ses collaborateurs se montrent résolus et en font d’ailleurs une priorité. C’est dans cet esprit que le président Goïta a reçu des mains du vérificateur général Samba Alhamdou Baby, un rapport annuel relatif à la gestion des fonds publics.

Le document de 180 pages porte sur les activités financières menées par les autorités ou diverses institutions publiques au cours de l’année 2020. Il fait notamment la lumières sur plusieurs irrégularités observées lors des vérifications de la gestion des fonds publics.

Le BVG, un indispensable pour Goïta

Depuis son accession au pouvoir, le colonel Goïta n’a cessé de montrer sa ferme volonté à lutter contre la corruption. Afin d’aboutir à ce précieux résultat qu’est une gestion saine et transparente au sommet de l’Etat, ses actions continuent de s’intensifier. Par conséquent, les personnes mises en causes dans ce nouveau rapport devront répondre de leurs actes face à la justice.

« J’ai reçu ce matin, le rapport annuel 2020 du Vérificateur Général. C’était l’occasion pour moi de rappeler le rôle indispensable qu’occupe le BVG dans le processus de lutte contre la corruption et la délinquance financière, une aspiration profonde du peuple malien », a écrit le colonel Goïta sur le réseau social twitter.

Des irrégularités multiples

D’après le rapport fourni par le vérificateur général Samba Alhamdou Baby, des décaissements irréguliers et des décaissements non justifiés ont eu lieu dans bon nombres d’organismes publics. C’est le cas notamment à la Somagep, à l’Opam et même à Ageroute. Ces irrégularités sont estimées à des centaines de millions de francs CFA.

Sur des périodes concernant les années 2017 à 2019, près de 710 millions de francs CFA ont été déboursés pour paiement irrégulier de frais de souveraineté sur mission du côté de la primature. La gestion de l’ambassade du Mali au Caire, entre 2016 et début 2019, est aussi décriée.

Contre cette délinquance financière le colonel Goïta entend se montrer ferme afin de mieux lutter contre cette gangrène qui sape les efforts de développement du pays.

A lire aussi: ELECTIONS PROCHAINES AU MALI : ABDOULAYE DIOP DIT NON À L’ACHARNEMENT DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE

Sandrine A

Previous

Tunisie : le Sommet de la Francophonie 2021 reporté sine die, les raisons

Next

Guinée : le colonel Mamadi Doumbouya s’arrache quelques épines du pied

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

certification du Cacao pour les producteurs ivoiriens

Certification du Cacao : Les enjeux pour les producteurs ivoiriens à l’Aube de 2025

Investigateur Africain

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, se prépare à relever un nouveau défi avec l’arrivée des nouvelles normes européennes en janvier 2025. Bien avant cette échéance, le pays s’est engagé dans un processus de certification pour garantir la durabilité et l’éthique de sa production de cacao, à travers des labels comme Utz, Rainforest […]

crise des carburants en Centrafrique : Tamoil sous pression

Centrafrique : La crise des carburants met Tamoil sous pression

Investigateur Africain

En République Centrafricaine, la crise des carburants est devenue un problème majeur, entraînant des mesures drastiques de la part du gouvernement. Mercredi 5 juin, les autorités ont décidé de réquisitionner six des onze stations-service du réseau Tamoil à Bangui. Cette décision, annoncée par le ministre chargé du Développement de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, vise […]

assises de la justice au Sénégal : voici les propositions

Réforme judiciaire au Sénégal : les propositions des assises de la justice

Investigateur Africain

Les assises de la justice, voulues par le président sénégalais, se sont conclues mardi 4 juin après cinq jours de débats intenses. Cette rencontre a rassemblé 376 participants, incluant magistrats, avocats, membres de la société civile et professeurs d’université. L’objectif : élaborer des propositions concrètes pour réformer le secteur judiciaire au Sénégal, en mettant l’accent […]