dimanche, février 25 2024

Dans un retournement diplomatique inattendu, la junte nigérienne a émis un ultimatum à la coordonnatrice de l’ONU, Louise Aubin. Cette dernière est sommée de quitter le territoire nigérien d’ici vendredi prochain. Ce geste diplomatique des plus surprenants a pris le monde par surprise, et met quelque peu les relations internationales entre le Niger et l’ONU dans une incertitude grandissante.

En se basant sur la lettre adressée au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, le régime nigérien accuse ouvertement l’organisation de manœuvres sournoises à son encontre. Ce qui révèle un profond désaccord entre les autorités nigériennes et l’ONU. Quels sont donc les événements qui ont mené à cette expulsion de Louise Aubin ? Les raisons avancées par le gouvernement nigérien sont-elles crédibles ? Quelles seraient les répercussions possibles sur la diplomatie internationale ?

Un geste diplomatique des plus surprenants

Le départ exigé de la patronne du système onusien à Niamey, la Canadienne Louise Aubin, par les autorités nigériennes n’est pas anodin. Le Niger justifie cette expulsion par plusieurs raisons. Et les termes employés par la junte dans sa missive sont aussi forts que les enjeux qui se profilent à l’horizon. La junte dénonce avec véhémence des « entraves », un « sabotage commandité », et même des « manœuvres sournoises », pointant directement du doigt le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, qu’ils estiment agir « sous l’instigation de la France ».

Ces manœuvres sont prétendument destinées à « nuire au Niger », selon la junte. Les putschistes, qui avaient déjà exprimé leur frustration d’avoir été exclus de l’Assemblée générale des Nations unies en septembre, se plaignent également d’avoir été écartés de réunions de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et du congrès extraordinaire de l’Union postale universelle.

Lire Aussi : AMOUR AU BUREAU : LES SURPRENANTES CONFESSIONS DE CEUX QUI OSENT

Un départ de Louise Aubin avec des conséquences certaines

En réponses, les autorités nigériennes maintiennent donc leur demande ferme : le départ de Louise Aubin, la responsable du système onusien à Niamey depuis janvier 2021. Une décision qui suscite des remous dans les coulisses de la diplomatie internationale, et que l’ONU exprime son « profond regret » de voir se matérialiser.

« Madame Aubin a été un leader exemplaire de l’équipe des Nations Unies au Niger. La décision d’ordonner le départ du coordonnateur résident entrave la capacité de l’ONU à remplir son mandat et perturbe le travail essentiel que nous accomplissons pour le peuple nigérien », a regretté le porte-parole du secrétaire général, Stéphane Dujarric.

 

Sandrine A.

Previous

Élections générales au Liberia: George Weah sera-t-il réélu ?

Next

Ucad au Sénégal : la reprise des cours en présentiel fortement exigée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

Rédaction

Le vendredi 23 février 2024, a eu lieu à la résidence Cendrillon à Koudougou, le lancement officiel des Ateliers Sankaristes. Lesquels font référence à des sessions de formation, de discussion ou d’éducation basées sur les idéaux et la philosophie de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso. C’est à l’occasion d’une conférence de presse conduite […]

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]