vendredi, février 23 2024

Est-il réellement sensé de reléguer l’entreprise au statut de terrain interdit pour tisser des liens amicaux ou amorcer une relation plus profonde avec un.e collègue ? Peut-on véritablement mettre de côté nos émotions pendant nos heures de travail ? Si notre cœur nous pousse vers une personne en particulier au sein de l’entreprise, pourquoi devrions-nous réprimer ces sentiments ? Et si la passion nous entraîne irrésistiblement vers quelqu’un d’autre, devrions-nous nous en priver simplement parce que nous partageons un lieu de travail commun ?

L’amour au bureau un sujet aussi délicat que fascinant, suscite une multitude de questions, de tabous, et d’histoires intrigantes. Que se passe-t-il réellement dans le monde méconnu des romances au bureau ? Quels sont véritablement les dangers inhérents à l’établissement de relations amoureuses dans le cadre professionnel ? Ne serait-il pas temps de remettre en question ce vieil adage qui nous enjoint de séparer soigneusement nos vies personnelle et professionnelle ? En définitive, il est temps de s’interroger sur la validité de cette notion selon laquelle l’entreprise et les relations personnelles sont incompatibles.

L’amour au bureau, un lien inévitable

Au-delà des conventions et des préjugés, dans un contexte où les relations professionnelles sont complexes, ils ont choisi de vivre l’amour au bureau. Car pour eux, l’entreprise est un environnement dans lequel l’amour ne peut réellement être relégué à la porte, tant qu’elle est portée voire façonnée par des êtres humains empreints d’émotions et de sentiments. Cela facilite d’ailleurs la belle rencontre entre la carrière et l’amour. Et très souvent l’entreprise devient le lieu où les sentiments peuvent s’épanouir dans les couloirs et les salles de réunion.

« J’ai résisté à l’amour au bureau pendant des années, mais finalement, j’ai succombé. Il a réussi à me désarmer malgré ma farouche opposition. Je ne peux dire exactement comment ça s’est fait mais notre relation s’est développée lentement et discrètement. Quoi qu’on dise elle a apporté une source de bonheur inattendue dans ma vie. Cependant, il est essentiel de savoir garder le secret et de ne pas laisser la relation affecter le travail car ça peut foutre rapidement le bordel quand les émotions ne sont pas bien gérées », nous a confié Emma, une jeune femme cadre.

Pour Innocent, tomber amoureux au bureau est permis tant que l’entreprise ne l’interdit pas formellement. Et même si c’est le cas, la frontière est mince et il est aisé de franchir la ligne de l’interdit. Vu que c’est un sentiment avant et après tout humain qu’il est difficile de contrôler parfois. Cependant cela demande des deux collègues ou collaborateurs beaucoup de maturité et de responsabilité pour faire la part des choses.

« J’ai toujours cru que l’amour au travail était une mauvaise idée, jusqu’à ce que je rencontre mon épouse. Elle a changé ma perspective sur la question. Sa manière d’être ne m’a laissé aucunement indifférent. Et ça fait 2 ans que nous sommes mariés. Notre relation a renforcé notre collaboration professionnelle, et nous avons réussi à maintenir un équilibre sain entre travail et vie personnelle. Cela a été une expérience enrichissante à bien des égards », nous a-t-il confié.

Lire Aussi : DISPUTES DANS LE COUPLE : POURQUOI CERTAINES FEMMES DISENT «NON» À LA RÉCIPROCITÉ FINANCIÈRE ?

Des relations complexes et étriquées

Même si les relations amoureuses au travail peuvent s’avérer être un magnifique conte de fée pour certains, c’est carrément Golgotha pour d’autres. Au pire, c’est la plus grande tragédie de leur vie et la grosse épine dans le pied de certains employeurs. Peut-être ont-ils eu moins de chances.

« J’ai vécu une histoire d’amour au bureau, et cela a été une erreur. Les complications qui ont suivi ont eu un impact considérable sur ma productivité et ma concentration. Cela a été une montagne russe émotionnelle. Lorsque cela s’est terminé, cela a créé une atmosphère de tension au travail. J’ai été à deux doigts de me faire licencier. C’était une leçon difficile à apprendre, et je regrette d’avoir pris ce risque », exprime pour sa part Stéphane, victime selon lui d’une haute manipulation. Il appelle donc les aventureux au discernement. « Je leur recommande la prudence et de peser soigneusement les conséquences avant de se lancer dans une telle relation au travail. »

Ines, assistante de direction, du haut de son expérience, estime pour sa part que l’amour au bureau est une situation qu’il faudrait le plus éviter, surtout quand en tant que femme on ne sait pas gérer les limites. « Mon expérience de l’amour au bureau a été un échec, mais je ne le regrette pas. Elle m’a aidée à comprendre l’importance de séparer le professionnel du personnel. J’ai appris que parfois, il vaut mieux préserver l’amitié et la stabilité au travail que de risquer une romance. »

Lire Aussi : LES COUPLES MARIÉS EN AFRIQUE À L’ÉPREUVE DES TÂCHES MÉNAGÈRES

Prendre des précautions

Pour Ignace, gérant d’une petite société de la place, ce n’est plus un secret de se rendre compte que certains employés en entreprise ont parfois des rapprochements plus intimes. Mais ce qui doit importer, c’est que ces relations ne puissent pas affecter la bonne marche de la boite. Et que « la ligne entre le privé et le professionnel doit être claire pour tout le monde. »

Bertrand, un patron d’entreprise, se met dans une logique plus ferme. Pour lui, il est plus facile de préserver un bon climat interne et surtout une collaboration synergique entre les collaborateurs, quand les rapports professionnels seuls subsistent. « L’amour au bureau est un frein au développement socioprofessionnel d’une société. On est en entreprise pour travailler et non pour s’amouracher. Si un tel cas se présente, l’un des amoureux devra démissionner et quitter la société pour aller chercher ailleurs. »

Tout compte fait, les interactions au travail peuvent être enrichies par des liens humains plus profonds, sans toutefois les entraver, ni les stigmatiser. Cependant, en ce qui concerne l’amour au bureau, il revient à chaque individu de briser les chaînes de ce préjugé ou de préserver le professionnalisme au travail. Ceci en gardant les relations strictement professionnelles et en maintenant des limites claires.

 

Tony A.

Previous

Présidentielle 2023 à Madagascar : des candidats majeurs se retirent de la course

Next

Élections générales au Liberia: George Weah sera-t-il réélu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]