vendredi, février 23 2024

Depuis trois semaines, la Guinée fait face à une crise énergétique majeure, exacerbée par la pénurie de carburant. Cette dernière résulte de l’incendie d’un dépôt dans la capitale Conakry. Les conséquences touchent désormais tous les aspects de la vie quotidienne, des prix des produits essentiels à la difficulté de se déplacer dans le pays.

Confronté à une situation délicate, le gouvernement guinéen a sollicité un sursis de la part de la population, invoquant des efforts en cours pour remédier à la crise du carburant. La quête d’une solution a conduit à un accord avec une entreprise privée en Sierra Leone. Ce qui devrait permettre le stockage de 14 000 mètres cubes d’essence à Freetown. Cependant, l’acheminement vers les grandes villes guinéennes est entravé par des problèmes logistiques, suscitant des retards dans la distribution.

Des litres de carburant attendus

L’annonce de l’arrivée prochaine de 50 millions de litres de carburant de la part de la Côte d’Ivoire, bien que bienvenue, est confrontée à des obstacles logistiques supplémentaires. Le gouvernement s’efforce de résoudre ces problèmes, mais la grogne de la population s’intensifie alors que se déplacer devient un défi majeur. Les stations-service sont prises d’assaut, les Guinéens devant patienter pendant des heures pour obtenir la maigre allocation de 25 litres autorisés. Cette situation a entraîné une flambée des prix sur le marché noir.

Lire Aussi : EXPLOSION MORTELLE À CONAKRY : DES INTERROGATIONS CRUCIALES SURGISSENT

Malgré les assurances de la Société nationale des pétroles concernant l’arrivée du premier navire de gasoil, les inquiétudes persistent quant à l’approvisionnement en essence. Les réparations en cours sur les pipelines devraient résoudre la pénurie de gasoil, mais la patience des Guinéens sera encore mise à l’épreuve en ce qui concerne l’essence.

Cette crise du carburant en Guinée, bien qu’alimentée par des événements malheureux, soulève des questions cruciales sur la résilience des infrastructures et la nécessité d’une planification plus efficace en matière d’approvisionnement énergétique. Alors que le gouvernement s’efforce de rétablir la situation, la population guinéenne reste en attente, espérant que des solutions durables émergeront bientôt pour mettre fin à cette crise énergétique déstabilisante.

 

Sandrine A.

Previous

Discorde entre Alger et Abou Dhabi : Pourquoi la tension monte-t-elle ?

Next

Aube de la CAN 2024 : La Côte d'Ivoire prête pour l'explosion footballistique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]