samedi, février 24 2024

À l’approche du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations masculine de football (CAN 2024), la Côte d’Ivoire se prépare à accueillir le continent pour un événement sportif d’envergure. Le président du Comité local d’organisation (Cocan) a partagé les dernières nouvelles lors d’une conférence de presse, dévoilant un tableau prometteur à trois jours du début de la compétition.

François Amichia, président du Cocan, a affirmé que toutes les infrastructures sportives sont fin prêtes pour accueillir cet événement majeur qui se déroulera du 13 janvier au 11 février 2024. Lors de sa prise de parole, il a fourni des détails concrets, soulignant l’ampleur de la préparation avec 6 stades, 24 terrains d’entraînement, 52 matches, 101 arbitres, et la mobilisation de 20 000 bénévoles. Avec près d’1,5 million de visiteurs attendus dans les stades, la CAN 2024 promet d’être une expérience inoubliable.

La CAN 2024 promet d’être bien plus qu’un simple tournoi sportif

Le match d’ouverture entre la Côte d’Ivoire et la Guinée-Bissau est déjà complet, les billets s’étant envolés. François Amichia a confirmé que pour les autres matches, il reste très peu de places disponibles, sans préciser le nombre exact. Cette réponse enthousiaste témoigne de l’engouement du public pour cet événement sportif majeur.

Lire Aussi : VEILLE DE LA CAN EN COTE D’IVOIRE : LE QUARTIER BORIBANA FACE À L’ÉPREUVE DES DÉMOLITIONS INJUSTES

Les nouvelles infrastructures inaugurées à Abidjan le 10 janvier visent à faciliter les déplacements dans la capitale économique. Toutefois, le Cocan encourage la population à utiliser les bus mis à disposition pour rejoindre les stades, soulignant l’importance de minimiser l’utilisation des véhicules particuliers.

En parallèle, un plan de circulation est en cours d’élaboration à Abidjan, avec pour objectif de ne pas perturber les activités économiques pendant la compétition. Le Cocan affiche ainsi une volonté de garantir une cohabitation harmonieuse entre le dynamisme sportif et les réalités économiques de la ville. La Côte d’Ivoire se prépare à vibrer au rythme du football africain, avec une organisation impeccable et une ambiance électrique. La CAN 2024 promet d’être bien plus qu’un simple tournoi sportif, mais une célébration collective de la passion pour le football sur le sol ivoirien.

 

Sandrine A.

Previous

Crise du carburant : Les guinéens impatients face à une situation critique

Next

Sénégal 2024 : L'Union Européenne en première ligne pour une présidentielle transparente

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]