lundi, juin 24 2024

La capitale guinéenne, Conakry, est plongée dans le deuil après une explosion dévastatrice ayant ravagé un entrepôt d’hydrocarbures. Le drame a fait au moins 14 morts et 190 blessés. Alors que les autorités luttent pour coordonner une réponse efficace, la ville est témoin d’une déferlante de solidarité, de compassion.

Pour le moment, la fumée sombre plane toujours au-dessus de la ville, les survivants cherchent refuge et les autorités s’efforcent de répondre à cette tragédie. Aussi cette explosion mortelle dans la capitale guinéenne soulève des questions cruciales sur la localisation du dépôt d’hydrocarbures, la sécurité des installations stratégiques et la préparation des autorités.

La localisation du dépôt : Un risque d’explosion prévisible ?

Au cœur du drame, des voix s’élèvent pour remettre en question la présence du plus grand dépôt d’hydrocarbures du pays à proximité de la présidence, du port et d’autres infrastructures cruciales. Des responsables, tels qu’Abdoul Sacko, soulignent la nécessité de repenser cette localisation stratégique et s’interrogent sur les mesures prises par les autorités.

« Il y a en construction dans la région de la Haute-Guinée un entrepôt pour remplacer celui de Conakry. Et d’autres chantiers vont être ouverts. Ce n’est pas le moment de rentrer dans de telles polémiques. Les gens n’ont qu’à s’informer sur les projets de construction qui montrent que les autorités avaient conscience que la capitale ne pouvait plus être le lieu pour abriter cet entrepôt et que les dispositions avaient été prises. Malheureusement, l’accident arrive à un moment où les autres entrepôts ne sont pas achevés », a déclaré Ousmane Gaoul Diallo, porte-parole du gouvernement.

Lire Aussi : CENTRAFRIQUE, LE NOUVEAU TERRAIN DE BATAILLE DES MERCENAIRES BANCROFT VS. WAGNER ?

Des doutes persistants

Malgré les assurances du gouvernement, les critiques persistent quant à la sécurité de tels dépôts au cœur de la vie nationale. Par ailleurs, des interrogations subsistent sur la planification stratégique et les mesures de sécurité entourant de telles installations. Ce qui laisse donc la population dans l’attente des résultats de l’enquête pour comprendre les causes exactes de cette tragédie. C’est-à-dire s’il est question de la négligence ou un accident involontaire qui est à l’origine de l’explosion. La piste d’une attaque criminelle du terminal est exclue par les enquêteurs.

Au lendemain de l’explosion, l’esplanade du Palais du peuple accueille des rescapés, témoignant du courage des Guinéens face à l’adversité. Des initiatives spontanées de solidarité se multiplient, avec des dons de vivres, de produits de première nécessité et de soutien émotionnel. Pendant que les autorités mettent en place des mesures d’assistance, les citoyens se mobilisent, rappelant la force de la communauté dans les moments difficiles.

 

Sandra A.

Previous

Centrafrique, le nouveau terrain de bataille des mercenaires Bancroft vs. Wagner ?

Next

Côte d'Ivoire: Pas de vacances scolaires exceptionnelles pour la CAN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Ramaphosa promet une nouvelle ère en Afrique du Sud

Afrique du Sud : le président Ramaphosa promet une nouvelle ère

Investigateur Africain

Le mercredi 19 juin dernier, la cérémonie d’investiture du président Cyril Ramaphosa a marqué le début de son second mandat à la tête de l’Afrique du Sud. Depuis les emblématiques bâtiments de l’Union Buildings à Pretoria, le président a prêté serment devant un parterre d’officiels et de militants, promettant une nouvelle ère de gouvernance. Cyril […]

Explosion dévastatrice à N'djamena : La population en colère exige des réponses

Explosion dévastatrice à Ndjamena : La population en colère exige des réponses

Investigateur Africain

Le ciel de N’djamena s’est embrasé mardi soir, le 18 juin, aux alentours de 22h30 heure locale, lorsqu’un incendie d’origine inconnue a éclaté dans un dépôt de munitions proche du centre-ville. Cette explosion tragique a fait 9 morts et 46 blessés, selon les autorités gouvernementales. Le président Mahamat Idriss Deby a rapidement réagi en promettant […]

Tiaret en Algérie face à une grande pénurie d'eau

Algérie : Les habitants de Tiaret se révoltent face aux pénuries d’eau

Investigateur Africain

La région de Tiaret, située dans le nord de l’Algérie, est en proie à une crise de l’eau sans précédent. Depuis des mois, une sécheresse prolongée prive ses habitants d’eau potable, suscitant une vague de mécontentement et de manifestations. Alors que le président Abdelmadjid Tebboune avait promis des solutions avant l’Aïd el-Kébir, la population dénonce […]