mercredi, février 28 2024

Le ministère en charge des Affaires étrangères a connu un agenda très chargé durant 2022. Il a essentiellement été au service de la paix en contribuant à la création de conditions et d’un espace de dialogue partout où, elle passe. Dans une interview, le Prof. Robert DUSSEY, nous dresse le bilan de l’année sur la diplomatie togolaise.

Une tradition une nouvelle fois encore respectée. À l’orée de la nouvelle année, le ministre Dussey est revenu sur les différentes activités menées par son ministère sous l’impulsion du Chef de l’État. Selon lui, la diplomatie togolaise a réalisé de grandes avancées en 2022. Ceci sous le leadership et conformément aux priorités du président de la République Faure Gnassingbé.

Rien ne peut se faire sans la paix

“Nous avons travaillé à renforcer l’attractivité du Togo sur le plan économique, à apporter notre contribution à la construction et à la consolidation de la paix et de la stabilité dans notre espace régional et à renforcer l’influence de notre pays dans le concert des nations, sans oublier notre engagement en faveur de la diaspora” , a-t-il indiqué.

L’engagement pour la paix est l’un des principaux chantiers sur lesquels ont porté les actions de la diplomatie togolaise. Au vu des menaces terroristes et les instabilités politiques des régions du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, le Togo ne peut rester sans rien faire. Prenant donc ses responsabilités, il s’est impliqué pour aider les pays frères en difficulté, notamment le Mali à retrouver la voie de la normalité.

Le Togo a ainsi joué de médiateur entre les pays africains en froid. Plusieurs activités telles que le colloque international de Lomé sur la gestion des transitions politiques et le renforcement de la résilience face aux extrémismes violents, la 3ᵉ réunion du groupe de soutien à la transition au Mali (GST-Mali) et la 3ᵉ édition du forum régional sur l’éducation à la paix à travers le dialogue intra et inter religieux qui a d’ailleurs consacré Lomé « la capitale de la paix, de la médiation, du dialogue et de la tolérance », s’inscrivent dans cette dynamique d’affirmation du leadership de notre pays.

Lire Aussi : AMBASSADES ÉTRANGÈRES AU TOGO : PLUS DE DISCOURS D’UN REPRÉSENTANT DU GOUVERNEMENT

Diversification des partenaires

Parlant de coopération bilatérale, la diplomatie togolaise a également enregistré des avancées sous ce registre en 2022. Du renforcement des coopérations avec les pays du Proche et du Moyen-Orient, passant par les partenaires traditionnels, le Togo peut s’enorgueillir de ces initiatives au niveau bilatéral.

Le point sur les acquis concrets au niveau de la diaspora n’a pas été du reste. Malgré un emploi du temps chargé, le Prof Dussey ménage toujours un temps pour rencontrer les Togolais de l’extérieur lors de ses différentes missions.

“Aujourd’hui, tous les Togolais de l’extérieur bénéficient d’une réduction de 12 % sur les prix des billets vers les destinations desservies par ASKY. Les compatriotes de la diaspora évoquent par ailleurs de façon récurrente les difficultés qu’ils ont à se faire établir ou renouveler leurs documents d’identité. Y répondant, nous avons, avec le concours d’autres administrations compétentes, envoyé une mission foraine en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Nigeria et au Mali pour l’établissement des certificats de nationalité. Au total, 2284 demandes ont été enregistrées. Cette initiative, hautement appréciée par les bénéficiaires, est appelée à se pérenniser autant que faire se peut”, souligne de Prof Dussey.

Engagement pour les Togolais de l’extérieur

Le Togo est l’un des rares pays à avoir entrepris en 2022 le recensement de sa population à l’étranger. Afin de mieux articuler les politiques publiques en faveur sa diaspora, il s’est avéré nécessaire de bien connaitre la diaspora togolaise dans son effectif, sa répartition géographique dans le monde et ses profils socio-professionnels.

Nous avons ainsi organisé, de mai à juin 2022, le premier recensement des Togolais de l’extérieur et mis en place une base de données fiable et sécurisée sur la diaspora togolaise, poursuit-il.

L’année 2022 a été également l’année du renouvellement des membres du haut conseil des Togolais de l’extérieur (HCTE). 48 nouveaux délégués pays ont été formés et officiellement installés dans leurs fonctions lors du forum HCTE-REUSSITE DIASPORA qui s’est tenu à Lomé les 22 et 23 novembre dernier.

Enfin, le Chef de la diplomatie togolaise, a saisi cette occasion pour formuler à tous les Togolais ses vœux sincères de santé, de bonheur et de prospérité pour l’année 2023.

Je prie pour que Dieu accorde au Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, la bonne santé, la protection et la paix intérieure. J’étends ses vœux au Premier Ministre, Madame Victoire TOMEGAH-DOGBE et à l’ensemble du Gouvernement. Aux membres du personnel du ministère des Affaires étrangères, je souhaite une année 2023 faite de santé, de bonheur et de progrès dans leurs vies professionnels et personnelles. Enfin à vous, hommes et femmes de la presse, recevez aussi mes vœux de santé et de prospérité pour cette nouvelle année.

 

Previous

Ambassades étrangères au Togo : plus de discours d'un représentant du gouvernement

Next

Voeux à la Nation : Faure Gnassingbé adresse un message fort aux togolais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]