jeudi, février 22 2024

Le tribunal de grande instance hors classe de Niamey a ouvert ses portes ce mercredi pour un procès d’envergure opposant la société civile d’Agadez à la Société des mines de Dasa (Somida). Cette confrontation, entamée il y a près d’un an à Agadez, met en exergue les enjeux environnementaux et sociaux liés à l’extraction d’uranium dans le nord du Niger.

Un collectif d’organisations de la société civile a saisi la justice pour dénoncer les répercussions dévastatrices sur l’environnement et le quotidien des populations locales. Considérant ce procès comme déterminant pour l’avenir des jeunes générations de la région, le collectif met en lumière l’importance cruciale de l’évaluation de l’impact environnemental de l’exploitation de l’uranium.

Une suspension des activités de Somida ?

Les représentants de la société civile d’Agadez espèrent que la justice sera à nouveau sensible à leurs préoccupations, comme cela a été le cas il y a un an. À l’époque, le tribunal d’Agadez avait ordonné la suspension des activités de la Somida jusqu’à la publication d’une étude d’impact environnemental, en réponse aux erreurs relevées dans les prélèvements et analyses. Le suivi de ces mesures avait été confié à la société civile.

Lors de cette audience au fond, les organisations d’Agadez cherchent à obtenir des réponses claires sur les mesures préventives mises en place pour contrer les effets néfastes de l’exploitation de l’uranium sur l’environnement, les populations locales, et la faune. Le manque de consultations effectives des communautés impactées est également pointé du doigt, tout comme les retombées économiques réelles pour la région.

Lire Aussi :  EFFORTS DE MÉDIATION AU NIGER : OBSTACLES RÉELS OU MAUVAISE FOI DE LA MISSION DE LA CEDEAO ?

Une exploitation minière plus responsable au Niger

Au-delà de ces enjeux locaux, cette affaire soulève des questions cruciales sur la gouvernance des ressources naturelles au Niger. Avec la participation d’acteurs internationaux, dont Global Atomic, la société minière canadienne détenant 80% de la Somida, l’impact des activités minières prend une dimension nationale et internationale.

Les résultats de ce procès pourraient influencer les pratiques futures dans le secteur de l’exploitation minière au Niger, définissant un cadre plus rigoureux pour la protection de l’environnement et des droits des communautés locales. Le verdict de cette affaire s’annonce comme un tournant majeur dans la lutte pour une exploitation minière plus responsable au Niger.

 

Sandrine A.

Previous

Guinée : Le FNDC déclenche un compte à rebours pour la fin de la transition politique

Next

Indice de corruption 2023 : Madagascar, un pays en quête d'intégrité et de transparence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]

New World TV décroche les droits de diffusion de l'UEFA Champions League pour l'Afrique subsaharienne

New World TV décroche les droits de diffusion de l’UEFA Champions League pour l’Afrique subsaharienne

Rédaction

Dans un partenariat historique, le groupe médiatique panafricain New World TV devient le diffuseur exclusif en français et dans les langues locales de la majorité des matchs de l’UEFA Champions League et d’autres compétitions de clubs de l’UEFA dans les pays francophones d’Afrique subsaharienne jusqu’en 2027. Cette annonce marque un tournant majeur dans le paysage […]

Héritage de Thomas Sankara : Les Ateliers Sankaristes comme tribune de réflexion et d'éducation

Héritage de Thomas Sankara : Les Ateliers Sankaristes comme tribune de réflexion et d’éducation

Rédaction

Les Ateliers Sankaristes, une initiative d’éducation et de réflexion basée sur les idéaux et la philosophie de feu Thomas Sankara, l’ancien président charismatique du Burkina Faso, seront lancés le vendredi 23 février prochain à Koudougou. Portés par Les Jeunes patriotes et Deux heures pour nous, Deux heures pour Kamita, ils marquent une étape cruciale dans […]