samedi, mars 2 2024

Le parc textile durable de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA), connaitra très prochainement en son sein, un nouveau membre. Il s’agit de l’entreprise dénommée « Togo Clothing Company ». Cette dernière sera spécialisée dans de confection textile de classe mondiale.

L’information a été portée à la connaissance de tous par les autorités togolaises, le 11 octobre dernier. Rappelons-le, la PIA est un partenariat public-privé entre la République du Togo et Arise Integrated Industrial Platforms (IIP). Elle est dédiée à la transformation des ressources naturelles du Togo et les exportations agricoles.

La Togo Clothing Company, un accomplissement

D’après, Sani Yaya, ministre togolais des Finances, la création de la Togo Clothing Company , consitue une grande aubaine. Aussi, c’est une grande étape qui a été franchie en termes de développement du pays. « La création de la Togo Clothing Company est l’accomplissement d’une étape importante pour la toute récente Plateforme Industrielle d’Adetikopé », a fait savoir le ministre.

Cela montre à suffisance l’attrait que représente le Togo pour les investisseurs. En clair, un climat des affaires reluisant instauré ces dernières années par le Président de la République, SEM Faure Essozima Gnassingbé. De plus, la Togo Clothing Company permettra de positionner davantage le pays comme une plaque tournante régionale de l’industrie textile.

Des milliers d’emplois localement

La construction de la compagnie textile est prévue pour novembre 2021. L’exploitation quant à elle débuterait en mai 2022 et devrait générer 2 000 emplois directs. Pour son fonctionnement, un total de 750 machines sera installé. Les normes sociales et environnementales les plus strictes seront également respectées par la Togo Clothing Company.

« La Togo Clothing Company est une réalisation majeure à la fois pour le Togo et pour ITCRmg. Cette nouvelle usine de fabrication va générer des milliers d’emplois localement. Un accent particulier sera mis sur l’autonomisation des femmes », a indiqué Zahir Sait, PDG, International Trading Company Rmg.

Par an, la Togo Clothing Company devrait générer 23 milliards de Franc CFA de valeur à l’exportation. Son investissement total est lui évalué à 20 milliards de Francs CFA.

A lire aussi: TOGO: L’INAUGURATION DE LA PIA A ÉTÉ PRÉSIDÉE PAR FAURE GNASSINGBÉ

Sandrine A

Previous

Elections prochaines au Mali : Abdoulaye Diop dit non à l’acharnement de la communauté internationale

Next

Sénégal : échauffourées entre les partisans de Sonko et ceux du quartier de Boucotte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]