jeudi, février 29 2024

La monnaie éco est une nouvelle fois au cœur des préoccupations de plusieurs pays africains pour concrétiser sa mise en place. C’est dans cette optique qu’est initié du 26 au 28 mai 2021 à l’Université de Lomé un colloque international organisé par la Faculté des Sciences économiques et de Gestion (FASEG). Il est intitulé « DU FCFA A L’ECO : QUELLE MONNAIE POUR QUEL DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE DE L’OUEST».

Les états généraux sur la monnaie éco réunissent aussi bien des experts en économie et de la monnaie, des universitaires, des dirigeants du monde politique économique et politique, des chefs d’entreprise. Parmi les personnalités conviées, sont attendus Cristina Duarte Conseillère spéciale des Nations-Unies pour l’Afrique, Carlos Lopes Economiste, l’ancien Premier ministre béninois, Lionel Zinsou et bien d’autres. Ils sont en tout 200 invités.

Le processus de mise en place de la monnaie éco

Par quelle alchimie procéder à la transition franc CFA et la nouvelle monnaie éco ? C’est autour de cette question cruciale que vont se pencher durant ces deux jours les différents intervenants afin de trouver une issue. Il est aussi question de circonscrire les contours de la nouvelle monnaie éco afin de s’assurer de sa distinction réelle avec le franc CFA.

Le but poursuivi par les organisateurs de ce colloque est de fournir de par les différentes interventions, une Feuille de route à soumettre aux Chefs d’Etats et de Gouvernements de la CEDEAO. Ceci afin de les aider efficacement dans la mise en place de la monnaie éco.

Le franc CFA fortement décrié

Pour certains participants à ce colloque international sur la monnaie éco, il est plus que nécessaire de finir définitivement avec le franc CFA. Car c’est une monnaie trop forte, et qui de plus fonctionne comme une taxe sur les exportations. Par conséquent, il entraine une balance commerciale structurellement déficitaire.

« On se pose la question de savoir, que font les parlementaires ouest africains ? Que font les ministres ouest africains ? Que font les chefs d’Etat Ouest africains ? Parce que les populations veulent savoir la marche à suivre », a expliqué Kako Nubukpo, économiste, commissaire du Togo à l’UEMOA.

Alors il y a de quoi trouver une stratégie adéquate pour que la monnaie éco soit adoptée dans les 15 pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

Previous

Déchets plastiques au Sénégal : la cargaison de Hapag-Lloyd, renvoyée du port dakarois

Next

Sénégal : un passeur condamné à deux ans de prison dans l’affaire « Doudou Faye »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]