samedi, mars 2 2024

L’initiative de l’économiste togolais Kako Nubukpo d’organiser des états généraux de l’Eco n’enchante pas tout le monde. C’est le cas de l’activiste suisse d’origine camerounaise Nathalie Yamb, qui critique avec véhémence le Professeur Kako Nubukpo. Ce dernier n’a pas tardé à réagir.

Dans un communiqué rendu public jeudi 13 mai 2021, les organisateurs du colloque sur l’Eco ont dit leur surprise à l’écoute des propos tenus par Mme Yamb. Celle-ci avait traité le professeur de « collabo » de la France et de « traite ».

Les réactions de Kako Nubukpo

« C’est avec beaucoup de surprise et de déception que nous avons appris aujourd’hui le désistement de Mme Yamb des états généraux de l’Eco » a précisé le communiqué des organisateurs. Puisque l’objectif visé par le colloque est de « représenter et rassembler au maximum toutes les opinions intellectuelles ».

« Nous profitons de cette occasion pour rappeler que loin des thèses complotistes, le débat actuel F CFA/ECO doit nous encourager à être les plus factuels et les plus pédagogues possibles. En ce sens, le colloque a un double objectif : premièrement réfléchir sur la transition vers l’ECO et l’urgence de développement de l’Afrique, deuxièmement, définir une feuille de route à soumettre aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO », font savoir Kako Nubukpo et ses amis dans ce communiqué.

Mme Yamb, dans une vidéo de plus de 15 minutes diffusée sur les réseaux sociaux, avait fustigé la tenue des états généraux de l’Eco en qualifiant l’ancien ministre togolais d’agent infiltré qui roule pour la France.

« Je m’attendais à quelque chose de tordu surtout lorsque j’ai entendu Kako faire l’éloge de la comédie affligeante que le duo Ouattara-Macron a organisé à Abidjan en décembre 2019 en annonçant le pseudo mort du franc CFA et la naissance de l’Eco macronien. Un profane, quelqu’un qui ne connait rien aux questions monétaires aurait pu se laisser blaguer mais pas lui. J’ai définitivement compris alors que mes soupçons étaient fondés et que Kako Nubukpo avait rejoint la galaxie macronienne » a-t-elle affirmé.

Le Professeur Nubukpo a dénoncé des propos graves et diffamatoires contre sa personne et les hôtes du rendez-vous de Lomé, qui se tiendra assurément

La tenue effective du colloque de Kako Nubukpo

Les états généraux de l’Eco, future monnaie ouest-africaine, sont prévus pour se tenir à Lomé, du 26 au 28 mai prochain. Sur l’initiative de l’ancien ministre togolais de la prospective, le professeur Kako Nubukpo, le colloque est censé réunir d’éminentes personnalités du continent autour du thème « quelle monnaie pour le développement de l’Afrique de l’ouest ».

Le programme des états généraux de l’Eco prévoit plusieurs panels avec des thèmes diversifiés sur les contours de l’Eco et son opportunité pour les pays de l’Afrique de l’ouest. Notamment les conditions économiques et politiques de la faisabilité de la monnaie de la CEDEAO. Un autre thème abordera « l’intégration monétaire régionale et souveraineté monétaire en Amérique du Sud et ses enseignements pour l’ECO ».

Les intervenants parleront des mécanismes d’ajustement à mettre en place pour rendre soutenable le projet de zone monétaire de la CEDEAO. Ils aborderont également les possibilités de renégociation des liens entre la France et l’Afrique. L’économiste togolais, Kako Nubukpo présentera à l’occasion le rapport « Du Franc CFA à l’Eco ».

 

Previous

Manifestations au Tchad : la coordination Wakit Tama reste intrépide

Next

Afrique du Sud: Procès Jacob Zuma reporté au 26 mai

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]