mercredi, février 28 2024

Dans un Sénégal marqué par des tensions politiques persistantes, l’opposant au renom, Ousmane Sonko, se trouve actuellement au centre de l’attention. Son état de santé suscite une profonde inquiétude, et son avocat lance un cri d’alarme. Cette situation préoccupante pourrait avoir d’importantes répercussions dans le pays et au-delà.

Depuis le début du mois d’août, l’opposant Ousmane Sonko, qui est hospitalisé à Dakar se trouve dans un état de santé des plus précaires. Ces ce qui ressort des déclarations de ses avocats après sa sortie de coma. Il faut souligner que l’opposant politique, a renoué avec une grève de la faim à partir du 17 octobre pour marquer sa solidarité avec tous les militants injustement arrêtés pour avoir exprimé leurs opinions politiques et encore en détention.

Lire Aussi : UCAD À DAKAR : VERS UNE ANNÉE BLANCHE ?

L’opposant Ousmane Sonko en soin intensif et très affaibli

Ces dernières années l’opposant Ousmane Sonko se retrouve au cœur d’une bataille judiciaire qui n’en finit. Depuis fin juillet, l’opposant sénégalais Ousmane Sonko, est détenu sous divers chefs d’inculpation dont appel à l’insurrection. Son parti le Pastef a même été dissout par les autorités. Pour poursuivre sa lutte, il a entamé une grève de la faim qui d’une certaine manière a fragilisé son état de santé.

Après l’avoir visité mardi soir, Me Ciré Clédor Ly, l’un de ses avocats, assure que leur client demeure en soins intensifs et présente un état de faiblesse avancée. « Ils ont pu le rétablir. Mais il était extrêmement affaibli lorsque je l’ai vu. Son état de santé est très inquiétant et je pense que les autorités sont informées pratiquement à la minute de ce qui se passe à l’hôpital et je pense que le jeu n’en vaut pas la chandelle », a expliqué l’avocat.

Par conséquent, les avocats ont donc appelé une nouvelle fois, à la libération de l’opposant Ousmane Sonko. « Je les appelle à la raison, car tout le monde sait que l’enjeu est politique », a-t-il déclaré.

Sandrine A.

Previous

Ucad à Dakar : vers une année blanche ?

Next

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa sous le feu des critiques malgré la victoire des Springboks

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]