jeudi, juin 13 2024

Au Sénégal, l’opposant Ousmane Sonko n’a pas pu se rendre ce mercredi matin à la convocation du juge d’instruction comme il l’avait annoncé. Son véhicule a été intercepté lors du trajet pour le palais de justice. Au final, le député a été arrêté et conduit à la section de recherches.

L’opposant Ousmane Sonko était censé se rendre ce matin à la convocation qui lui a été adressée par le juge. Ceci après que le député ait changé d’avis en acceptant de s’y présenter. Malheureusement les évènements ont tourné dans un autre sens. On lui reproche d’être responsable de troubles à l’ordre public.

Une interpellation incomprise de l’opposant Ousmane Sonko

D’après ses avocats, le véhicule Ousmane Sonko a été stoppé quelques minutes seulement après le départ de son domicile. Aussi, le trajet choisi y a aussi contribué, car un différend a eu lieu avec la préfecture à propos. De plus le rassemblement de ses partisans a accentué la réaction des autorités.

Suite à son arrestation, des affrontements ont eu lieu entre manifestants et forces de l’ordre. Plusieurs boutiques du quartier ont dû fermer leurs portes. Face à l’ampleur de la situation, certains manifestants ont dû être dispersés par les éléments du GIGN.

D’importantes chefs d’accusations

Pour rappel, Ousmane Sonko est accusé de viols et menaces de morts à l’encontre d’une femme employée dans un salon de massage. Il évoque le « complot politique » à son encontre avec en ligne de mire le président actuel Macky Sall.

On reproche également à l’opposant Ousmane Sonko d’avoir provoqué des troubles à l’ordre public en ne respectant pas la trajectoire qui lui a été défini par le gouvernement. ses partisans quant à eux réclament sa libération sans conditions et aussi l’abandon des charges qui pèsent contre lui.

Lire aussi : SÉNÉGAL: OUSMANE SONKO COMPTE RÉPONDRE À LA CONVOCATION DU JUGE D’INSTRUCTION

Previous

Sénégal: Ousmane Sonko compte répondre à la convocation du juge d’instruction

Next

Côte d’Ivoire/Législatives: pouvoir et opposition visent, chacun, la majorité au parlement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

certification du Cacao pour les producteurs ivoiriens

Certification du Cacao : Les enjeux pour les producteurs ivoiriens à l’Aube de 2025

Investigateur Africain

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, se prépare à relever un nouveau défi avec l’arrivée des nouvelles normes européennes en janvier 2025. Bien avant cette échéance, le pays s’est engagé dans un processus de certification pour garantir la durabilité et l’éthique de sa production de cacao, à travers des labels comme Utz, Rainforest […]

crise des carburants en Centrafrique : Tamoil sous pression

Centrafrique : La crise des carburants met Tamoil sous pression

Investigateur Africain

En République Centrafricaine, la crise des carburants est devenue un problème majeur, entraînant des mesures drastiques de la part du gouvernement. Mercredi 5 juin, les autorités ont décidé de réquisitionner six des onze stations-service du réseau Tamoil à Bangui. Cette décision, annoncée par le ministre chargé du Développement de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, vise […]

assises de la justice au Sénégal : voici les propositions

Réforme judiciaire au Sénégal : les propositions des assises de la justice

Investigateur Africain

Les assises de la justice, voulues par le président sénégalais, se sont conclues mardi 4 juin après cinq jours de débats intenses. Cette rencontre a rassemblé 376 participants, incluant magistrats, avocats, membres de la société civile et professeurs d’université. L’objectif : élaborer des propositions concrètes pour réformer le secteur judiciaire au Sénégal, en mettant l’accent […]