jeudi, février 22 2024

La scène sportive de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) a été  le lundi 22 janvier, le théâtre d’une défaite cuisante pour la Côte d’Ivoire. Elle a succombé 4 à 0 face à une équipe redoutable et très réaliste de Guinée équatoriale. Le sélectionneur des Éléphants, Jean-Louis Gasset, a réagi avec dignité en assumant sa part de responsabilités.

Jean-Louis Gasset, visiblement bouleversé par la tournure inattendue du match, a tenté d’expliquer le déroulement de cette débâcle. Il souligne le caractère cauchemardesque de certains matchs et évoque une série d’événements malheureux qui ont marqué la rencontre. Le premier but encaissé à une minute de la mi-temps sur la seule occasion de l’adversaire a été un coup dur pour les Éléphants, malgré leur maîtrise du jeu et les occasions créées.

Le « Scénario Catastrophe » expliqué par Jean-Louis Gasset

« On a eu la maîtrise du jeu, on a eu des occasions, on a eu des opportunités et on rentre au vestiaire menés 1-0. En deuxième période, c’est le même scénario, on est dominateurs, les occasions arrivent et des buts sont marqués et refusés. On appelle cela un scénario catastrophe. Un quart d’heure après, coup-franc et but alors que nous faisions le siège de leur défense. On est tombé sur une équipe des plus réalistes », a-t-il expliqué.

Même si l’état d’esprit de ses joueurs était superbe, il déplore l’inefficacité criarde de son équipe devant le but. « En 180 minutes, nous n’avons pas marqué un but et pourtant on a essayé de mettre encore plus d’attaquants sur le terrain pour revenir au score. Et même quand on marquait des buts, ils étaient hors-jeu, on aurait dit qu’il y avait quelque chose contre nous… », a-t-il déclaré.

Lire Aussi : COUP DU MARTEAU À LA CAN 2023: LA CÔTE D’IVOIRE SAUVAGEMENT HUMILIÉE

En attendant une lueur d’espoir pour passer au second tout de cette presitgieuse compétion continentale, l’entraineur Jean-Louis Gasset se sent coupable et responsable. « Quand vous êtes l’entraîneur d’un club ou d’une sélection, vous êtes responsable des résultats. Aujourd’hui, le résultat a été catastrophique, donc bien sûr j’en suis le premier responsable. »

Outre la défaite, l’entraîneur Jean-Louis Gasset doit faire face à une pression accrue. L’épée de Damoclès plane au-dessus de sa tête, symbolisant les enjeux cruciaux qui entourent son rôle de sélectionneur. Les performances de l’équipe sous sa direction seront minutieusement scrutées, et la défaite contre la Guinée équatoriale intensifie la pression déjà présente.

 

Tony A.

Previous

Terres Malgaches en Péril : Les paysans victimes de spoliation ?

Next

Efforts de médiation au Niger : obstacles réels ou mauvaise foi de la mission de la CEDEAO ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]

New World TV décroche les droits de diffusion de l'UEFA Champions League pour l'Afrique subsaharienne

New World TV décroche les droits de diffusion de l’UEFA Champions League pour l’Afrique subsaharienne

Rédaction

Dans un partenariat historique, le groupe médiatique panafricain New World TV devient le diffuseur exclusif en français et dans les langues locales de la majorité des matchs de l’UEFA Champions League et d’autres compétitions de clubs de l’UEFA dans les pays francophones d’Afrique subsaharienne jusqu’en 2027. Cette annonce marque un tournant majeur dans le paysage […]

Héritage de Thomas Sankara : Les Ateliers Sankaristes comme tribune de réflexion et d'éducation

Héritage de Thomas Sankara : Les Ateliers Sankaristes comme tribune de réflexion et d’éducation

Rédaction

Les Ateliers Sankaristes, une initiative d’éducation et de réflexion basée sur les idéaux et la philosophie de feu Thomas Sankara, l’ancien président charismatique du Burkina Faso, seront lancés le vendredi 23 février prochain à Koudougou. Portés par Les Jeunes patriotes et Deux heures pour nous, Deux heures pour Kamita, ils marquent une étape cruciale dans […]