mercredi, mai 29 2024

Grosse surprise, la Banque agricole du Niger (Bagri) est au cœur d’un gros scandale financier. Les magouilles de détournement ont été découvertes par les inspecteurs de la cellule nationale de traitement des informations financières (Centif). C’était lors d’un contrôle de routine normal.

Bien avant ce scandale à la Bagri, le Niger a déjà connu ces dernières années plusieurs soustractions frauduleuses de fonds d’envergure. Il s’agit entre autres du détournement de fonds survenu au ministère de la défense avec du matériel militaire acquis mais non livrés et plusieurs surfacturations estimées à 32,6 milliards de francs CFA (50 millions d’euros). En 2021, des fonctionnaires ont également dissimulé environ huit milliards de francs CFA (12 millions d’euros) du Trésor public.

Lire Aussi : DÉTOURNEMENTS DE FONDS AU NIGER : LE MINISTRE DE LA COMMUNICATION MAHAMADOU ZADA INCARCÉRÉ

D’importants mouvements suspects de fonds à la Bagri

Pour découvrir ce pot aux roses, la Centif, l’institution spécialisée dans le démantèlement des trafics en matière financière à mener plusieurs investigations. Celles-ci ont permis de se rendre compte que plusieurs milliards de francs CFA étaient cachés sur le compte de plusieurs agents de la Bagri.

La preuve sur le compte du planton de la Bagri, plusieurs centaines de milliers de francs CFA ont été retrouvés. Plusieurs milliards de francs CFA étaient également logés sur le compte d’autres subalternes. Environ plus de quatre milliards de francs CFA a été soustrait des caisses de la banque.

Sont pour le moment impliqués dans ce scandale de détournements de fonds à la Bagri, quatre cadres supérieurs de la banque. Le directeur général et le directeur de la comptabilité sont les grands accusés. Les enquêtes se poursuivent pour trouver d’autres fautifs. Les six personnes interpellées sont placées sous mandat de dépôt par un juge du pôle économique et judiciaire tribunal de grande instance de Niamey.

 

Sandrine A

Previous

Togo-HAAC : entrée en vigueur des nouvelles dispositions pour assainir le secteur des médias

Next

Mali : les 49 soldats ivoiriens condamnés par la justice finalement graciés par Assimi Goïta

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Les OPUIS AWARDS 2024 : Une première édition réussie au Burkina Faso

Les OPUIS Awards 2024 : Une première édition réussie au Burkina Faso

Investigateur Africain

Le 25 mai 2024, Ouagadougou a été le théâtre d’un événement mémorable : la première édition des OPUIS AWARDS. Organisée par l’Observatoire Panafricain pour l’Unité, l’Intégration et la Souveraineté (OPUIS), cette cérémonie a célébré l’excellence et l’engagement des leaders burkinabés dans divers domaines. Il s’agit notamment de l’éducation, la culture, l’environnement et la justice sociale. […]

Rencontre historique entre les présidents Ouattara et Faye

Rencontre historique entre les présidents ivoirien et sénégalais à Abidjan

Investigateur Africain

Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a poursuivi sa série de visites en Afrique de l’Ouest en rencontrant son homologue ivoirien Alassane Ouattara à Abidjan. Cette rencontre, qui fait suite à des visites en Mauritanie, en Gambie et en Guinée-Bissau, revêt une importance particulière pour les deux pays et pour la sous-région ouest-africaine. Cette rencontre […]

Hinda Bazoum: « C'est bien lui le commanditaire du putsch »

Niger : « C’est bien lui le commanditaire du putsch », lâche cette dame

Investigateur Africain

Dans une interview exclusive accordée à un média international, elle brise le silence et lance un cri d’alarme. Hinda Bazoum, l’une des cinq enfants du président nigérien Mohamed Bazoum exprime sa détresse face à la séquestration prolongée de ses parents, le président Mohamed Bazoum et son épouse. Ces derniers sont séquestrés à Niamey depuis neuf […]