samedi, mars 2 2024

Finis les attentes interminables, les bouchons de circulation chaotiques et souvent frustrants pour les habitants de la ville de Lagos. Ils peuvent enfin profiter de l’ouverture de la ligne ferroviaire de Lagos Blue Line. Le lancement officiel des opérations commerciales sur ladite ligne a été faite hier lundi 04 septembre 2023, en présence du gouverneur de l’État de Lagos, Babajide Sanwo-Olu.

La Blue Line, est une infrastructure ferroviaire dédiée au transport en commun dans la ville de Lagos. C’est l’une des 7 lignes du projet de train urbain de Lagos baptisé Lagos Rail Mass Transit (LRMT). Il y a aussi des similaires comme la Green Line (26 km, Marina-Lekki Airport), la Yellow line (34 km, Otta-Ido), la Purple line (60 km, Redemption Camp-Ojo), la Orange Line (42 km, Redemption Camp-Marina) ainsi que la Brown Line (12 Km, Mile 12-Marina).

Lire Aussi : NIGERIA/TRANSPORT : LE CHEMIN DE FER LAGOS-IBADAN BIENTÔT FONCTIONNEL

La Blue Line, un soulagement pour les populations

Le projet de train urbain Blue Line était en cours depuis 2008. Mais il a connu des retards dans l’exécution des travaux, ceci pour faute de financement. Concrètement, la Blue line, dans sa première phase, est un tronçon de 13 km qui relie Marina au Mile 2. Par après, la ligne s’étendra ensuite jusqu’à Okokomaiko pour faire un itinéraire total de 27 km. Elle devrait à terme assurer le déplacement de jusqu’à 500 000 passagers par jour. Lagos Blue Line

Ce qui devrait à terme améliorer considérablement la mobilité des populations qui éprouvent d’énormes difficultés en raison du trafic souvent bouché. C’est aussi pour eux des réductions substantielles du temps et de longs trajets. Aussi à travers la Blue Line, l’objectif des autorités nigérianes est d’effectuer un report modal du trafic urbain routier vers les rails à l’horizon 2032. Ce qui aura pour incidence de désengorger véritablement les routes de la grande mégalopole. Lagos Blue Line

« Parce que nous passons beaucoup de temps dans le trafic, et avec cela, en moins de 10 minutes, nous sommes ici en contournant tout le trafic. Cela va donc grandement stimuler l’économie et la santé de Lagos, et améliorer la vie des habitants », a déclaré Anthony Okwor, un navetteur. « C’était très court, c’était très fluide aussi, tout était organisé », a exprimé de son côté Temitope Omololu-Runsewe, l’un des passagers ayant eu l’occasion de monter à bord du train.

 

Sandrine A.

 

Previous

Africa Climate Summit 2023 : un débat inutile de plus ?

Next

Nicolas Jean lance Stork Avocats, cabinet d’avocats d’affaires dédié à l’Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]