dimanche, février 25 2024

Nommé à la tête du gouvernement gabonais il y a deux semaines, Alain-Claude Bilie-By-Nze, le nouveau Premier ministre prend assurément ses marques. En face des députés hier mardi 24 janvier 2023, il a dévoilé sa politique générale. Une vision aisément adoptée à 91,08% par l’assemblée nationale.

Dans son discours de politique générale, ses prochains chantiers, ses priorités et orientations ont été exposés aux représentants du peuple. Convaincu par la nouvelle vision, ceux-ci lui ont naturellement accordé leur confiance. Notons qu’outre les aspects principaux visant le développement du pays, l’organisation correcte des prochaines élections dans le pays occupe une grande place pour Alain-Claude Bilie-By-Nze.

Des chantiers à venir dans de multiples secteurs

Pour le premier ministre Alain-Claude Bilie-By-Nze, dans plusieurs secteurs du pays des mutations seront visibles. Ceci que ce soit au niveau social, économique, politique et même à travers les infrastructures. Pour y arriver le gouvernement va jouer sur deux axes majeurs à savoir la continuité et la réorientation pour consacrer le développement du Gabon.

Comme futur grands travaux, le Alain-Claude Bilie-By-Nze, parle de réfection et extension du réseau routier, des hôpitaux, nouvelles salles de classe. Sur le plan économique, la lutte sera renforcée contre la corruption, la surfacturation, et la hausse de collecte des recettes. Des mesures seront également prises pour mieux lutter contre la vie chère. Des assises seront également tenues très prochainement sur la question.

Lire Aussi : COOPÉRATION TOGO-GABON : FAURE GNASSINGBÉ ET ALI BONGO RENFORCENT LEURS LIENS

Une démocratie apaisée assure Alain-Claude Bilie-By-Nze

En ce qui concerne l’organisation des prochaines élections, ce serait le grand défi du nouveau gouvernement fait savoir le premier ministre. Et celui-ci est déjà en train de s’activer pour sa réussite. Tout est fait pour éviter les incidents post scrutin de 2016. « Tout sera mis en œuvre « pour aller vers une démocratie apaisée », a indiqué Alain-Claude Bilie-By-Nze.

Il a par ailleurs appelé à la responsabilité de chacun et a promis que son gouvernement s’emploierait à réunir toutes les conditions pour le dialogue politique annoncé par le président Ali Bongo Ondimba soit une réussite. Quant au nouveau Conseil Gabonais des Élections, l’organe en charge des scrutins, serait en place avant la concertation. La révision de la liste électorale, elle, pourrait être lancée d’ici mars.

 

El Professor

Previous

Côte d’Ivoire : les 49 soldats de la 8ème NSE décorés dans l’ordre national

Next

Relation France-Afrique : Marine Le Pen charme Macky Sall

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

Rédaction

Le vendredi 23 février 2024, a eu lieu à la résidence Cendrillon à Koudougou, le lancement officiel des Ateliers Sankaristes. Lesquels font référence à des sessions de formation, de discussion ou d’éducation basées sur les idéaux et la philosophie de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso. C’est à l’occasion d’une conférence de presse conduite […]

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]