jeudi, avril 18 2024

A Abidjan, hier mardi 24 janvier 2023, l’état-major des armées ivoirienne a procédé à la décoration de plusieurs soldats. Étaient principalement concernés par la cérémonie, les 852 soldats du contingent engagés au Mali dans le cadre de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA).

Parmi les soldats honorés figurent également les 49 soldats détenus il y a quelques mois au Mali. Rappelons que ces derniers ont été libérés après âpres négociations entre Bamako et Abidjan, sans oublier la diplomatie remarquable du président togolais Faure Gnassingbé. Soulignons également que les soldats ivoiriens décorés étaient déployés sur le territoire malien depuis plus de deux ans pour certains et un an pour d’autres. Certains soldats ont juste servi durant six mois. Ils ont donc été décorés dans l’ordre national et dans les deux grades de l’ordre du mérite et la médaille militaire.

Une reconnaissance de l’engagement de ces soldats

Pour le chef d’état-major de l’armée, le général Lassina Doumbia cette bravoure des soldats ivoiriens en terre étrangère mérite célébration et reconnaissance. La dignité et le sens de l’honneur dont ont fait preuve les militaires de la 8ème National Support Élément (NSE) pendant toute la durée de leur détention au Mali a été également salué. La détermination des autres soldats à poursuivre comme il se doit la noble mission de paix qui leur a été assignée est vivement appréciée.

« Bravo pour avoir exporté la vision des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI) à Tombouctou, Mopti, Kidal, Gao et Bamako. Bravo pour avoir érigé le soldat ivoirien en label, reconnu à l’ONU, et apprécié des États-Majors de Force », a déclaré le chef d’état-major général des armées, Lassina Doumbia.

Lire Aussi : MALI : LES 49 SOLDATS IVOIRIENS CONDAMNÉS PAR LA JUSTICE FINALEMENT GRACIÉS PAR ASSIMI GOÏTA

Des troupes honorées

« Je sais les difficultés qui ont été les vôtres, à côtoyer au quotidien le danger, à combattre un ennemi perfide et imprévisible. Mais cette présence en terre malienne participe de la défense de l’avant et à contribuer à garantir la sécurité de nos frontière », a -t-il ajouté.

« Nous voyons en ces décorations, le témoignage de la reconnaissance de la nation à ses soldats et les percevons désormais comme une exigence d’excellence », a souligné pour sa part, le colonel Kouassi Bi Eustache, le porte-parole des soldats. Il a aussi remercié toute la nation ivoirienne pour l’élan de solidarité tissé autour de leurs familles durant leur absence.

 

El Professor

Previous

Investir en Afrique : la Zlecaf un marché à fort potentiel

Next

Gabon : le Premier Ministre Alain-Claude Bilie-By-Nze annonce ses orientations et priorités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

À la rencontre des togolais : L'Assemblée Nationale entame une tournée de consultation

À la rencontre des togolais : L’Assemblée Nationale entame une tournée de consultation

Investigateur Africain

Dans un contexte de réforme constitutionnelle majeure, l’Assemblée nationale du Togo s’engage dans une tournée nationale d’écoute et de consultation des populations. Cette démarche vise à favoriser un dialogue inclusif et à recueillir les aspirations des citoyens en vue de remodeler l’avenir politique du pays. Au cœur de cette initiative se trouve la volonté d’impliquer […]

révision constitutionnelle : Faure Gnassingbé défend l'inclusion de tous

Inclusion et dialogue : Faure Gnassingbé défend une Constitution pour tous

Investigateur Africain

Dans un geste audacieux et résolument démocratique, le Président de la République du Togo, Faure Gnassingbé a récemment appelé à un élargissement du dialogue autour de la réforme constitutionnelle en cours. Cette initiative marque un tournant dans l’approche politique du pays et suscite un vif intérêt quant à ses implications sur l’avenir démocratique du Togo. […]

La justice libère deux proches de Mohamed Bazoum

Libération inattendue au Niger : Deux proches de Mohamed Bazoum remis en liberté

Investigateur Africain

Au Niger, une décision inattendue de la justice a secoué le pays ce mardi 2 avril. La justice a ordonné la remise en liberté d’Abdourahamane Ben Hamaye, journaliste au sein de la présidence sous Mohamed Bazoum, et de Mohamed Mbarek, cousin de l’épouse de l’ancien président. Ces deux hommes étaient en garde à vue depuis […]