lundi, juin 24 2024

Durant trois jours, la cheffe de file du Rassemblement National (RN), Marine Le Pen, était en visite au Sénégal. Son déplacement sur Dakar s’est effectué dans la plus grande discrétion. Objectif, tisser des liens avec des personnalités importantes, des parlementaires, des autorités, et autres. L’opposante d’extrême droite a aussi eu l’immense opportunité d’avoir un échange en tête-à-tête avec le président sénégalais Macky Sall.

Ce fut occasion pour Marine Le Pen d’aborder un authentique co-développement euro-africain, et les relations France-Afrique. Le Sénégal etait également placé au centre de ses préoccupations, elle l’avait annoncé dans sa tribune parue quelques jours avant sa visite. Quels sont donc les enjeux d’une pareille visite à Dakar ? Comment cette visite est-elle perçue par les citoyens et acteurs politiques ?

Des propositions sur la situation économique et sociale du continent africain et du Sénégal

Selon, Marine Le Pen, pour améliorer la stabilité du monde, il faut cesser de dénier à l’Afrique, qui compte aujourd’hui près d’un milliard et demi d’habitants, la place légitime qui doit lui revenir dans l’organisation de la communauté internationale. Et le Sénégal pourrait assumer cette charge si particulière. « Cette proposition pourrait devenir celle de la France auprès des quatre autres membres permanents du Conseil de sécurité », a-t-elle indiqué.

Elle a également dénoncé les rapports de domination entre l’Union européenne et les pays Afrique Caraïbes et Pacifique (ACP). L’insertion primaire de l’Afrique dans le commerce international est aussi décriée.

« Politiquement et économiquement, nous devrons retrouver un cadre de coopération Europe-Afrique plus transparent et plus efficace dans laquelle France et Sénégal ont un rôle crucial à jouer. Le beau concept de Francophonie doit s’élargir pour contribuer de façon plus active à la promotion de l’industrialisation et de l’entreprenariat en Afrique », a expliqué Marine Le Pen.

Lire Aussi : RETRAIT DES TROUPES FRANÇAISES AU BURKINA : LE PRÉSIDENT TRAORÉ CONFIRME

La visite de Marine Le Pen, une trahison de la conscience africaine

Pour les responsables politiques locaux et d’acteurs de la société civile, Le déplacement de la cheffe de file du Rassemblement national à Dakar a suscité plutôt des réactions de mécontentement et surtout de colère.

« Quelles que soient ses motivations, sa conscience devrait lui interdire de fouler le sol africain. Elle ne peut pas plaire en Afrique, c’est une question de dignité africaine. La rencontrer, c’est une trahison de la conscience africaine », a exprimé Boubacar Seye, président de l’association Horizons sans frontières.

« Que vient faire au Sénégal Marine Le Pen, qui incarne en France le racisme et la xénophobie depuis des décennies ? En tant que militante antiraciste, je ne lui souhaite absolument pas la bienvenue au Sénégal ! », s’est indignée Aminata Touré, ex-première ministre et candidate à l’élection présidentielle de 2024.

 

El Professor

Previous

Gabon : le Premier Ministre Alain-Claude Bilie-By-Nze annonce ses orientations et priorités

Next

Délestages en Afrique du Sud : des milliers de personnes protestent dans les rues

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l'impact des baisses tarifaires

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l’impact des baisses tarifaires

Investigateur Africain

Le Sénégal a récemment annoncé des mesures visant à réduire les prix des produits de consommation courante tels que le riz, l’huile et le pain, en réponse aux préoccupations croissantes concernant le coût de la vie. Cette décision, prise le 13 juin 2024, intervient dans un contexte où de nombreux ménages sénégalais ressentent une pression […]

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Investigateur Africain

Alors que la junte nigérienne avait confirmé l’enlèvement vendredi 21 juin du préfet de Bilma et de sa délégation, cette même attaque a été revendiquée samedi 22 juin par le Front patriotique pour la justice (FPJ). Ce groupe politico-militaire, dont c’est la première action connue, diffère du Front patriotique pour la libération (FPL), qui a […]

Bangui : Les habitants terrifiés par les vols et assassinats

Insécurité à Bangui : Les habitants terrifiés par les vols et assassinats

Investigateur Africain

En Centrafrique, la capitale Bangui est en proie à une vague de vols à main armée et d’assassinats, plongeant ses habitants dans l’anxiété et l’inquiétude. Les quartiers sud et est de la ville sont particulièrement touchés, avec des incidents violents devenus monnaie courante. Les habitants appellent les autorités à renforcer la sécurité pour endiguer cette […]