vendredi, février 23 2024

Le MPS (Mouvement Patriotique du Salut), le parti du défunt président Idriss Deby Itno connait ces derniers jours quelques remous en son sein. Ces tensions internes sont dues à des divergences qui opposent certaines figures emblématiques du parti.

Pour preuve le 10ème congrès extraordinaire prévu du 12 au 13 juin a été annulé par son secrétaire général Mahamat Zen Bada. Ce dernier estime que l’organisation de ce congrès pour le MPS ne soit pas de bon augure. Car cela a été décidé par la première adjointe du parti sans tenir compte de son absence. De plus, il est le seul habileté à convoquer pareille réunion. Ce qui sous-tend donc que des hostilités existent bel et bien au sein du parti.

Le MPS secoué

A en croire la tournure des évènements, un sérieux différend oppose Mahamat Zen Bada et Ruth Padja Madjidian, la première adjointe du secrétaire général. Il s’agirait d’une lutte de pouvoir entre ces deux personnalités qui veulent d’ores et déjà se positionner dans cette bataille de succession à la tête du parti.

Pour sa part, Ruth Padja Madjidian peut tirer profit du large soutien qu’elle a auprès de nombreuses personnalités influentes du parti. Parmi elles, figure un des fils de l’ancien président tchadien, Abdel Kerim Idriss Deby. Le MPS est donc confronté à ces rivalités qu’il doit dépasser pour se reconstruire aisément.

L’heure du renouveau

Pour plusieurs observateurs de la scène politique tchadienne, ces agitations démontrent que le MPS pourrait se restructurer dans les prochains jours. C’est-à-dire que plusieurs tenants du régime sont sur le point d’être écartés au profit d’une nouvelle classe politique. Ceci du fait de leur mauvaise image ou réputation.

Par conséquent, le risque est grand que les barons du MPS n’apprécient pas du tout cette nouvelle donne. Dans ce cas de figure, le MPS a encore des jours tumultueux devant lui si ces tensions ne s’apaisent pas. Alors les choses pourraient se compliquer davantage pour le MPS.

Tony AMETEPE

Previous

Togo: l'inauguration de la PIA a été présidée par Faure Gnassingbé

Next

Transition au Mali : Choguel Maïga nommé premier ministre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]