jeudi, février 29 2024

Dans la sous-région ouest africaine, les populations auront bientôt des difficultés à disposer de stock de céréales en quantité suffisante. Ceci dit, la période de soudure pourrait commencer plus tôt que prévue. Cela présage donc la survenance d’une crise alimentaire très bientôt. Cette dernière découle de plusieurs facteurs non négligeables.

Soulignons d’ores et déjà que les populations de plusieurs pays de cette zone sont confrontées au phénomène de la vie chère. Et l’absence de stocks de céréales en fonction des besoins pourrait davantage faire grimper les prix sur le marché. Pour le moment, grâce aux mesures de soulagement prises par les gouvernements, les citoyens parviennent à joindre les deux bouts.

Des stocks de céréales beaucoup plus bas

D’après le bulletin économique des marchés céréaliers N’Kalo, une nouvelle hausse des prix se profile à l’horizon. Et cela concerne presque toutes les céréales. Il s’agit notamment du Sorgho, du mil, du maïs ou du riz. Malheureusement les populations ne pourront pas en faire acquisition comme auparavant.

Cela tient du fait que les stocks de céréales disponibles sont d’une quantité assez faible que d’habitude. Cette situation s’explique surtout par les anomalies climatiques qui affectent les productions. Le manque d’engrais et son prix à la hausse, y est aussi pour beaucoup. La guerre en Ukraine, constitue également un des facteurs aggravants.

Lire aussi : FAMINE EN AFRIQUE DE L’OUEST : LA FAO ALERTE SUR UNE GRAVE CRISE ALIMENTAIRE

Vers des produits de substitutions

Afin de permettre aux populations de mieux faire face à ce manque à venir de stocks de céréales, des mesures indicatives sont données. Leurs choix devraient être le plus portés sur les produits comme la banane plantain, le manioc ou l’igname. Ainsi, le vide pourrait être comblé le temps que les productions de céréales ne retrouvent un niveau satisfaisant.

Selon le Conseil international des céréales, le riz est le grain le plus accessible du moment. Ces stocks sont confortables, soit un record de 515 millions de tonnes en termes de production mondiale cette année. Toutefois, les mesures de protections employées au sein des Etats pourraient entraver la circulation de cette céréale vers d’autres pays de la CEDEAO.

 

El Professor

Previous

Chômage en Afrique du Sud : le gouvernement de Cyril Ramaphosa remporte une bataille

Next

Interdiction de manifester en Guinée : société civile et les partis politiques refusent d’obéir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]