mardi, mai 28 2024

Depuis plusieurs mois, Abidjan est le théâtre de vagues successives de déguerpissements, entraînant la destruction de quartiers informels par les autorités. Si le gouvernement ivoirien avait promis des mesures d’accompagnement, de nombreux déguerpis de Boribana, à Attécoubé, dénoncent aujourd’hui l’opacité et les irrégularités dans la distribution des indemnités.

Alors que les déguerpis de Boribana attendent toujours la distribution des indemnités promises, ce scandale révèle les failles d’un système où l’opacité et les pratiques frauduleuses gangrènent les processus gouvernementaux. En l’absence de transparence et de justice, la colère des déguerpis risque de s’intensifier, mettant en péril la stabilité sociale dans la capitale ivoirienne.

Les déguerpis de Boribana dénoncent une distribution d’indemnités opaque

Depuis leur expulsion en février dernier, les habitants déguerpis de Boribana affirment n’avoir jamais reçu les indemnités promises par le gouvernement. Selon Zachariah Koné, l’un des déguerpis, le processus de recensement et de distribution des indemnités est entaché d’irrégularités flagrantes. Il témoigne de cas de fraudes où de faux déguerpis ont touché frauduleusement les indemnités, tandis que les véritables victimes sont laissées pour compte.

« On nous a donné un papier de recensement et on nous a dit que l’argent était déjà là, qu’on devait passer à la mairie et que la mairie allait nous payer. Mais quand on y va, on ne voit pas nos noms là-bas. On nous a refoulés, on nous a chassés ! Mais [les fonctionnaires] ont mis leur nom dans la liste, leurs personnes à eux… », dénonce Zachariah Koné.

Face à ces accusations, la mairie d’Attécoubé rejette toute responsabilité, affirmant n’avoir reçu aucun signalement de fraude. Les autorités municipales insistent sur le fait que la distribution des indemnités relève de la compétence du ministère de la Solidarité. Pourtant, pour les déguerpis de Boribana, l’absence de transparence dans le processus de distribution ne fait que renforcer leur sentiment d’injustice et d’abandon.

Lire Aussi : CHANGEMENTS CLIMATIQUES : DES MIGRATIONS MASSIVES DE SERPENTS VENIMEUX À CRAINDRE EN AFRIQUE

La colère monte : les déguerpis réclament justice et transparence

La frustration et la colère montent parmi les déguerpis de Boribana, qui se sentent abandonnés par les autorités. Réunis par l’ONG Colombe Ivoire, ces habitants déplacés expriment leur désarroi et leur sentiment d’injustice. Ils réclament aujourd’hui que la lumière soit faite sur les pratiques douteuses entourant la distribution des indemnités et que les responsables de ces fraudes soient tenus pour comptables.

Pourtant, du côté des autorités municipales, on assure que tous les déguerpis ont été recensés et que les indemnités seront distribuées progressivement. Adama Thias Ngolo Kone, adjoint au maire en charge du secteur, appelle à la patience et assure que les fonds alloués par le gouvernement seront distribués à tous les ménages impactés.

« Tous les impactés ont été listés, et le gouvernement a donné 250 000 francs pour tous les ménages. Nous avons reçu 1279 indemnisations, donc nous ne pouvons qu’indemniser 1279 ménages. Les propriétaires n’ont pas encore été dédommagés, ceux qui doivent fournir des documents, des titres fonciers ou autres… mais ça vient par vague. Chacun peut se rassurer, ça va arriver », a-t-il assuré.

 

Sandrine A.

Previous

Changements climatiques : des migrations massives de serpents venimeux à craindre en Afrique

Next

Trafic de cocaïne en Côte d’Ivoire : Des peines exemplaires pour les narcotrafiquants !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Les OPUIS AWARDS 2024 : Une première édition réussie au Burkina Faso

Les OPUIS Awards 2024 : Une première édition réussie au Burkina Faso

Investigateur Africain

Le 25 mai 2024, Ouagadougou a été le théâtre d’un événement mémorable : la première édition des OPUIS AWARDS. Organisée par l’Observatoire Panafricain pour l’Unité, l’Intégration et la Souveraineté (OPUIS), cette cérémonie a célébré l’excellence et l’engagement des leaders burkinabés dans divers domaines. Il s’agit notamment de l’éducation, la culture, l’environnement et la justice sociale. […]

Rencontre historique entre les présidents Ouattara et Faye

Rencontre historique entre les présidents ivoirien et sénégalais à Abidjan

Investigateur Africain

Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a poursuivi sa série de visites en Afrique de l’Ouest en rencontrant son homologue ivoirien Alassane Ouattara à Abidjan. Cette rencontre, qui fait suite à des visites en Mauritanie, en Gambie et en Guinée-Bissau, revêt une importance particulière pour les deux pays et pour la sous-région ouest-africaine. Cette rencontre […]

Hinda Bazoum: « C'est bien lui le commanditaire du putsch »

Niger : « C’est bien lui le commanditaire du putsch », lâche cette dame

Investigateur Africain

Dans une interview exclusive accordée à un média international, elle brise le silence et lance un cri d’alarme. Hinda Bazoum, l’une des cinq enfants du président nigérien Mohamed Bazoum exprime sa détresse face à la séquestration prolongée de ses parents, le président Mohamed Bazoum et son épouse. Ces derniers sont séquestrés à Niamey depuis neuf […]