dimanche, juillet 21 2024

Les citoyens ivoiriens éprouvent un désintérêt grandissant pour la chose politique. Selon l’ONG Indigo, cette tendance négative est largement perceptible à travers la récente révision des listes électorales opérée par la Commission électorale indépendante (CEI).

Pour garantir un processus électoral plus transparent et inclusif, la CEI procédé depuis environ un mois à la révision des listes électorales en Côte d’Ivoire. Malheureusement le processus se heurte à la réticence des populations qui y accordent que très peu d’intérêt. C’est ce que constate l’ONG Indigo bien avant l’annonce des résultats officiels issus du traitement des données. Dans le cadre de cette révision des listes électorales, la CEI est en quête de près d’un million de nouveaux électeurs.

Lire Aussi : LOCALES 2023 EN CÔTE D’IVOIRE : LA CEI S’ACTIVE

La révision des listes électorales, un excellent miroir

D’après, la révision des listes électorales a permis de prendre conscience de la nécessité d’inciter la jeunesse ivoirienne à davantage s’intéresser à la politique. « Pour nous, il faut que, on va dire l’État ivoirien, puisse mettre en place une politique ambitieuse, audacieuse, d’éducation citoyenne, d’éducation politique pour que les Ivoiriens puissent intégrer l’importance, l’intérêt pour eux, d’adhérer à la participation politique », a indiqué Arsène Konan, coordonnateur de l’observation citoyenne de l’ONG Indigo.

Et d’expliquer, « l’enjeu n’était pas très perceptible par la plupart des parties prenantes qui se disaient que cette opération était davantage pour les archives… Donc, il n’y avait pas d’enjeu immédiat ». Un certain désamour vis-à-vis de la classe politique, il y est également pour quelque chose ». Mais la jeunesse Ivorienne doit comprendre qu’elle soit s’impliquer à la chose politique. « Parce que la politique comme on le dit sous nos cieux : ou vous la faites, ou elle vous fera d’une manière ou d’une autre », exhorte Arsène Konan.

 

El Professor

Previous

Fortes pluies à Madagascar : plusieurs régions de la Grande Île placées en vigilance

Next

Production d’engrais au Burundi : les paysans en colère contre la FOMI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]