dimanche, février 25 2024

À l’occasion du 65e anniversaire de l’accession de la Guinée à la souveraineté nationale, le pays se prépare à écrire un nouveau chapitre de son histoire. Cet événement historique, célébré avec fierté, coïncide avec une période de transition décisive pour la nation ouest-africaine. Le Colonel Mamadi Doumbouya, qui a récemment pris les rênes du pouvoir, s’est adressé à la nation lors de cette journée emblématique pour définir sa vision et ses priorités pour l’avenir de la Guinée.

Quelles sont les perspectives qui se dessinent pour la Guinée au cours de cette période de transition cruciale ? Dans un discours captivant et inspirant, le Colonel Mamadi Doumbouya a exposé un plan ambitieux visant à promouvoir le bien-être social, à stimuler l’économie et à réformer le paysage politique guinéen. Son prédécesseur renversé, le professeur Alpha Condé, a lui aussi saisi l’occasion pour s’adresser aux guinéens. Pour rappel, a été delogé de son palais par le colonel et ses hommes.

Les trois priorités du Colonel Mamadi Doumbouya pour un avenir meilleur

Selon Colonel Mamadi Doumbouya, le nouvel homme fort de Guinée, cette nouvelle célébration de l’accession de la Guinée à la souveraineté doit servir de boussole à la nation entière. En ce sens qu’il serait primordial de s’inspirer du passé pour construire ensemble le futur du pays. Pour donc y parvenir sur trois piliers ou priorités. Il s’agit entre autres du social, l’économie et le politique.

« L’état de fragilité sociétale de notre chère patrie est tel que nous avions trouvé une société complètement gangrénée par le communautarisme et le tribalisme, une cohésion nationale inexistante. La fierté d’être guinéen était, dès lors, profondément ébranlée. Le premier devoir que nous avions alors était de panser ces plaies et permettre aux Guinéens de se retrouver enfin pour construire un avenir radieux pour nous et pour les futures générations », a-t-il souligné le Colonel Mamadi Doumbouyadans son allocution.

Pour Ousmane Gaoual Diallo, qui est aussi ministre guinéen des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique, l’atteinte de ces objectifs est en bonne voie. « Aujourd’hui, il y a énormément de choses qui se font. Il y a un comité de suivi de la mise en œuvre du chronogramme de la transition, qui se réunit tous les mois avec des représentants de l’Union européenne, des représentants de la Cédéao, du G5, qui arrive à la conclusion que la transition est dans le rythme et que les délais peuvent être tenus, encore aujourd’hui. Il n’y a pas d’obstacles majeurs qui indiquent que les délais ne seront pas tenus », s’est-il exprimé quelques jours auparavant.

Lire Aussi : REPORT DE LA PRÉSIDENTIELLE AU MALI: LES MILITAIRES TENTENT ILS DE SE MAINTENIR AU POUVOIR ?

Une marche encore longue

L’ex Président Prof Alpha Condé quant à lui n’est pas du même avis. Il estime en tant que président de la république qui garde sa légitimité que plusieurs défis sont encore à relever absolument. Il s’agit notamment de la lutte contre la pauvreté, l’engagement en faveur des jeunes sans emplois, l’aide renforcée à l’autonomisation des femmes qui connaissent aujourd’hui une rentrée scolaire difficile, à cause de la cherté de la vie.

« Aujourd’hui, au moment où la Guinée évolue en dehors des règles constitutionnelles, nous devons tous être conscient des enjeux et des défis qui se posent à notre nation. En premier lieu : le retour à la démocratie et à l’état de droit qui doit se traduire par le retour à l’ordre constitutionnel, le respect des libertés publiques, qui permet aux partis politiques, aux syndicats, à la société civile d’exercer librement leurs activités ».

Et d’interpeller, « il faut continuer à se battre pour défendre les vertus d’unité, de fraternité et de confiance, pour un retour de la Guinée dans le giron démocratique. Afin que nos efforts passés pour instaurer la démocratie, ne soient pas dilapidés par des hommes sans projets de société ».

 

Tony A.

Previous

Terrorisme en Afrique : les groupes extrémistes ont infiltré l’économie ivoirienne, les raisons

Next

Appel à la grève au Nigeria : grosse pression politique sur Bola Tinubu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

Rédaction

Le vendredi 23 février 2024, a eu lieu à la résidence Cendrillon à Koudougou, le lancement officiel des Ateliers Sankaristes. Lesquels font référence à des sessions de formation, de discussion ou d’éducation basées sur les idéaux et la philosophie de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso. C’est à l’occasion d’une conférence de presse conduite […]

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]