mardi, juin 18 2024

Le Weekend dernier à Durban, d’importants dégâts ont été engendrés par de nouvelles pluies diluviennes. Ce qui a poussé les populations à trouver refuge dans des centres d’accueil. Heureusement, pour le moment, aucune victime, n’a été déplorée par les autorités.

Il y a de cela un mois, le pays avait été touché par des pluies diluviennes. Le bilan faisait près de 450 personnes tuées par l’effet des glissements de terrain ou des crues. Certaines familles ont été privées de l’accès à l’eau potable pendant un bout de temps. Face à cette situation désastreuse, le président Cyril Ramaphosa avait même déclaré l’état de catastrophe nationale.

D’énormes dégâts matériels imputables aux pluies diluviennes

Les deux jours qu’ont duré ces dernières pluies diluviennes, les habitants de Durban ont été confrontées au pire. Plusieurs quartiers de l’agglomération de Durban sont quasiment inondés et des bâtiments endommagés. Certaines zones sont devenues inaccessibles ou isolées des autres. Des routes sont aussi coupées et des ponts brisés.

Outre ces aspects matériels, les populations sont privées d’électricité. Soulignons que ces nouvelles pluies diluviennes interviennent pendant que les réparations de l’ancienne catastrophe sont encore en cours. Un nouveau coup dur à supporter par le gouvernement sud-africain en termes de coût. Les dommages massifs évalués lors de la précédente intempérie sont estimés à plusieurs centaines de millions d’euros.

Lire aussi :  INONDATIONS MORTELLES EN AFRIQUE DU SUD : LE PRÉSIDENT CYRIL RAMAPHOSA RASSURE

Des opérations de secours continuelles

Selon l’institut national de météorologie, ces pluies diluviennes doivent continuer jusqu’à ce lundi. Alors les opérations de sauvetages se poursuivent. Pompiers, policiers et équipes de secours sont mobilisés, prêts à intervenir pour porter de l’aide aux populations. Jusqu’à présent, près de 250 personnes ont été évacuées préventivement surtout dans les zones à risque.

« Les inondations ont commencé samedi après-midi. Mais la route s’est effondrée et nous n’avons pas pu sortir avant l’arrivée des secours dimanche », a témoigné Kevin Govender, un sinistré. Par ailleurs, 82 centres d’accueil ont été ouverts pour héberger les sinistrés. Face au niveau maximum de l’alerte maintenu, l’armée a aussi été appelée en renfort

 

Sandrine A

Previous

Burkina: Même après l’arrivé des militaires au pouvoir, la situation sécuritaire ne s’améliore pas

Next

Economie : la croissance malienne devrait stagner en 2022, les raisons

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

certification du Cacao pour les producteurs ivoiriens

Certification du Cacao : Les enjeux pour les producteurs ivoiriens à l’Aube de 2025

Investigateur Africain

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, se prépare à relever un nouveau défi avec l’arrivée des nouvelles normes européennes en janvier 2025. Bien avant cette échéance, le pays s’est engagé dans un processus de certification pour garantir la durabilité et l’éthique de sa production de cacao, à travers des labels comme Utz, Rainforest […]

crise des carburants en Centrafrique : Tamoil sous pression

Centrafrique : La crise des carburants met Tamoil sous pression

Investigateur Africain

En République Centrafricaine, la crise des carburants est devenue un problème majeur, entraînant des mesures drastiques de la part du gouvernement. Mercredi 5 juin, les autorités ont décidé de réquisitionner six des onze stations-service du réseau Tamoil à Bangui. Cette décision, annoncée par le ministre chargé du Développement de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, vise […]

assises de la justice au Sénégal : voici les propositions

Réforme judiciaire au Sénégal : les propositions des assises de la justice

Investigateur Africain

Les assises de la justice, voulues par le président sénégalais, se sont conclues mardi 4 juin après cinq jours de débats intenses. Cette rencontre a rassemblé 376 participants, incluant magistrats, avocats, membres de la société civile et professeurs d’université. L’objectif : élaborer des propositions concrètes pour réformer le secteur judiciaire au Sénégal, en mettant l’accent […]