jeudi, juin 13 2024

Patrice Ago Simènou, homme politique beninois est le premier candidat à matérialiser sa volonté briguer à la magistrature suprême.  Au Bénin, la présidentielle d’avril prochain suscite bel et bien effervescence pour la classe politique. En effet, ce lundi 1 février, plusieurs candidats se sont rendus au siège de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA).

L’objectif des candidats ayant effectué le déplacement au siège de la CENA était de faire le dépôt de dossiers de leur candidatures. Le processus enclenché en ce jour prendra fin le 4 février 2021.

Patrice Ago Simènou, officiellement candidat

Parmi la pléiade des postulants, Patrice Ago Simènou est le tout premier à pouvoir effectuer le dépôt des dossiers lié à sa candidature. Il est rejoint par le fils de l’ancien président béninois Nicéphore Soglo, Ganiou Soglo. D’autres candidats par ailleurs, ont aussi manifesté leur volonté de prendre part à ce jeu électoral.

Bénin/Présidentielle 2021: Patrice Ago Simènou, 1er candidat à déposer son dossier à la CENA
CENA

Patrice Ago Simènou a t-il reçu son parrainage ?

La question mérite d’être posée, puisque le parrainage est un élément clef  dans la constitution du dossier de candidature. Toutefois, il est à souligner que les différentes candidatures manquent ce précieux élément qui n’est autre que le parrainage.

Pour cette présidentielle 2021, conformément à la nouvelle loi électorale, les différents candidats dont Patrice Ago Simènou sont soumis à l’exigence du respect de la règle des parrainages. C’est-à-dire que chaque candidat doit recueillir 16 parrainages.

Previous

Présidentielle en Djibouti: boycott du scrutin et mobilisation populaire, le mot d’ordre de l’opposition

Next

Economie: le secteur halieutique à Madagascar perd plus de 80 millions de dollars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

certification du Cacao pour les producteurs ivoiriens

Certification du Cacao : Les enjeux pour les producteurs ivoiriens à l’Aube de 2025

Investigateur Africain

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, se prépare à relever un nouveau défi avec l’arrivée des nouvelles normes européennes en janvier 2025. Bien avant cette échéance, le pays s’est engagé dans un processus de certification pour garantir la durabilité et l’éthique de sa production de cacao, à travers des labels comme Utz, Rainforest […]

crise des carburants en Centrafrique : Tamoil sous pression

Centrafrique : La crise des carburants met Tamoil sous pression

Investigateur Africain

En République Centrafricaine, la crise des carburants est devenue un problème majeur, entraînant des mesures drastiques de la part du gouvernement. Mercredi 5 juin, les autorités ont décidé de réquisitionner six des onze stations-service du réseau Tamoil à Bangui. Cette décision, annoncée par le ministre chargé du Développement de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, vise […]

assises de la justice au Sénégal : voici les propositions

Réforme judiciaire au Sénégal : les propositions des assises de la justice

Investigateur Africain

Les assises de la justice, voulues par le président sénégalais, se sont conclues mardi 4 juin après cinq jours de débats intenses. Cette rencontre a rassemblé 376 participants, incluant magistrats, avocats, membres de la société civile et professeurs d’université. L’objectif : élaborer des propositions concrètes pour réformer le secteur judiciaire au Sénégal, en mettant l’accent […]