vendredi, février 23 2024

Après son divorce politique avec Laurent Gbagbo, le FPI de Pascal Affi N’Guessan, se réorganise pour l’atteinte de nouveaux défis. Est particulièrement dans le viseur du Front Populaire ivoirien, la présidentielle de 2025. C’est ce qui ressort du congrès du FPI de N’Guessan, dans un palais des sports d’Abidjan bondé de partisans le samedi 13 novembre.

Pascal Affi N’Guessan et les siens vont-ils pouvoir atteindre leur objectif ? Le départ de plusieurs cadres laisse tout de même le parti dans une certaine fragilité. Qu’importe le dénouement, Pour l’instant, le plus important pour les responsables de ce parti c’est que cla grande bataille de contrôle soit enfin une histoire ancienne. Rappelons le, l’ancien président Laurent Gbagbo avait renoncé au duel juridique avec Pascal Affi N’Guessan pour créer son propre parti, le PPA-CI.

Le FPI de N’Guessan en sérieuse préparation pour 2025

Désormais seul capitaine au sein du navire FPI, Pascal Affi N’Guessan a les coudées franches pour impulser une nouvelle dynamique. Il estime d’ailleurs que le divorce politique entre lui et Laurent Gbagbo est une véritable bouffée d’air, un soulagement voire une libération. Ainsi, les voiles du FPI, sont tournées vers la conquête des prochaines échéances électorales et la consolidation du parti.

« Nous continuons notre bataille pour consolider le parti, pour gagner les prochaines élections, pour réaffirmer notre identité, notre projet politique », a indiqué Affi N’Guessan. Le départ de certains cadres, militants et les électeurs du FPI de N’Guessan n’est aucunement un obstacle aux nouvelles ambitions.

Lire sur: CÔTE D’IVOIRE: DIVORCE N’GUESSAN-GBAGBO, QUEL AVENIR POUR LE FPI ? 

Une candidature inévitable

Aux élections présidentielles de 2025, le FPI de N’Guessan compte bien l’emporter. Pour y arriver, il peut bien s’appuyer sur les militants qui n’ont pas quitté la barque et qui comptent bien redonner des peps au parti. En attendant les grands enjeux, 2023 constitue la première ligne de démonstration de cette nouvelle démarcation du FPI.

En ce qui concerne sa candidature, elle ne saurait faire défaut. « Étant donné que j’ai déjà été candidat en 2015 et 2020, ce serait une surprise que je ne sois pas candidat », a affirmé le leader du FPI. Toutefois, la décision ultime reviendra aux instances du parti, le moment venu.

« Je crois que le congrès du 13 novembre vient démontrer qu’après la rupture du 9, il y a une remobilisation de toute la classe politique, au niveau du Front populaire ivoirien, de tous les militants, et que certainement les élections à venir vont montrer le vrai visage du Front populaire ivoirien », a rassuré Pascal Affi N’Guessan.

Lire sur: CÔTE D’IVOIRE: LE PPA-CI DE LAURENT GBAGBO N’EST PAS UNE « COPIE COLLÉE » DU FPI 

 

El Professor

FPI de N’Guessan

Previous

Mali: Tessalit, est désormais vide de ses militaires français

Next

Attentats-suicides en Ouganda: le groupe État Islamique sème le chao

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]