mardi, février 27 2024

Ce 2 mars 2023, à travers un Pacte de responsabilité publié ce jour, les membres du think tank A New ROAD (Round-Table on African Debts, ANR) appellent à la responsabilité des États, des grands groupes privés et des institutions financières afin de contribuer à la transformation et à l’industrialisation des économies africaines. Le Pacte sera présenté à de nouvelles parties prenantes lors d’une Conférence sur le financement des économies africaines organisée par A New ROAD, qui devrait se tenir à la fin du premier semestre 2023 à Cotonou.

Le Pacte de responsabilité, en tant que document-plaidoyer, appelle à œuvrer en faveur d’un meilleur financement des économies africaines. Il exprime la volonté de reconsidérer les chaînes de valeur et de mettre en œuvre des stratégies transnationales, régionales et continentales, tout en prenant mieux en compte le développement durable, la digitalisation et les droits de l’homme dans les pratiques économiques.
Les membres signataires du think tank A New ROAD en appellent à la responsabilité des États dans la promotion de la transparence et l’allocation des fonds ; à la responsabilité des grands groupes privés opérant en Afrique, pour un partage plus équilibré de la valeur au profit de l’économie régionale et du tissu des PME locales ; ainsi qu’à la responsabilité des institutions financières pour l’adaptation de leur offre aux besoins des acteurs économiques africains.

Un pacte de responsabilité bénéfique à tous

“Ce Pacte de responsabilité répond au souhait d’ouvrir une nouvelle ère de partenariats mutuellement bénéfiques, sur la base de valeurs et de priorités communes. Il a vocation à prendre en compte les multiples enjeux d’avenir auxquels sont confrontés les acteurs économiques du continent africain. Ce document constitue un point de départ dans notre réflexion commune. Il doit permettre, avec l’aide de celles et ceux qui souhaiteront participer à cette aventure collective, initiée il y a près de deux ans par A New ROAD, de faire émerger des mesures de mise en œuvre concrètes destinées à accélérer le financement des économies africaines” souligne Nicolas Jean, co-fondateur d’A New ROAD, associé et membre du comité exécutif du cabinet Gide Loyrette Nouel.

“Avec les crises systémiques, les chaînes de valeurs sont multipolarisées et se redéfinissent. L’avenir du monde se joue en Afrique, comme zone de production pour la transformation et zone de consommation avec l’augmentation du pouvoir d’achat. La nouvelle donne africaine implique d’être compétitifs, solidaires et innovants afin de saisir les opportunités qui conduisent à l’excellence et aux meilleurs partenariats sur le sujet des dettes et du financement de la relance économique en Afrique. Au-delà des seuls membres du think tank, notre ambition est également d’échanger avec une grande diversité d’acteurs pour porter des engagements concrets et tenables” précise Roselyne Chambrier Chalobah, co-fondatrice d’A New ROAD, Présidente-Directrice générale d’Arise Ivoire, membre du Comité exécutif du groupe Arise IIP.
Pour sensibiliser davantage de parties prenantes à ces problématiques, A New ROAD entend présenter le Pacte de responsabilité à des décideurs publics et privés, de hautes autorités et institutions décisionnaires basés dans plusieurs capitales africaines et européennes, durant les prochains mois et en vue du Sommet sur le nouveau Partenariat Financier, qui sera organisé à Paris les 22-23 juin 2023.

Lire Aussi :  LIGUE UNIVERSELLE DU BIEN PUBLIC : LE DR SANDRA ABLAMBA JOHNSON HONORÉE DE LA PLUS HAUTE DISTINCTION

Liste des signataires du Pacte de Responsabilité, membres du think tank A New ROAD :

Hamet AGUEMON, Ancien Ministre Conseiller du Président de la République du Bénin ;
Félix Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur général de la BRVM ;
Jean-Marc BROU, Conseiller du Premier Ministre, chargé de la gestion de la dette publique et des risques financiers de la République de Côte d’lvoire ;
Roselyne CHAMBRIER CHALOBAH, Présidente Directrice générale d’Arise lvoire, membre du Comité exécutif du groupe Arise IIP ;
Omar CISSE, Directeur général d’Intouch ;
Sidi Mohamed DHAKER, Conseiller du Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie ;
Youssouf FADIGA, Directeur général de la BNI Côte d’Ivoire ;
Siandou FOFANA, Ministre du Tourisme et des Loisirs de la République de Côte d’Ivoire ;
Olivier GRANET, Président Directeur général de Kasada Capital ;
Ghislane GUEDIRA BENNOUNA, Consultante Senior en Stratégie et Finance, Administratrice indépendante ;
Nicolas JEAN, Associé et membre du Comité exécutif de Gide Loyrette Nouel ;
Sandra Ablamba JOHNSON, Ministre Secrétaire générale de la Présidence de la République
Togolaise ;
Adama KAMARA, Ministre de l’Emploi et de la Protection sociale de la République de Côte d’lvoire ;
Anne-Laure KIECHEL, Fondatrice et Présidente Directrice générale de Global Sovereign Advisory ;
Wilfrid LAURIANO DO REGO, Président du Conseil de surveillance de KPMG, Coordinateur du Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA) ;
Pedro NOVO, Directeur exécutif en charge de l’export de BPI France ;
Kako NUBUKPO, Commissaire chargé de l’Agriculture, des Ressources en eau et de l’Environnement de l’UEMOA, ancien Ministre de la Prospective et de l’Évaluation des politiques publiques de la République togolaise ;
Mario PEZZINI, Ancien Directeur du Centre de développement de l’OCDE et ancien Conseiller spécial du Secrétaire général de l’OCDE pour le développement ;
Papa Amadou SARR, Directeur exécutif Mobilisation, Partenariats et Communication de l’AFD, ancien Ministre, Délégué général à l’Entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (DER) à la Présidence de la République du Sénégal ;
Laurent THORRANCE, Fondateur et Gérant d’Axelcium ;

Najat VALLAUD-BELKACEM, Ancienne Ministre de l’Éducation nationale de la République française et Directrice générale de ONE France ;
Hubert VÉDRINE, Ancien Ministre des Affaires Étrangères de la République française ; Romuald WADAGNI, Ministre d’État chargé de l’Économie, des Finances et des Programmes de
Dénationalisation de la République du Bénin ;
Stanislas ZEZE, Président Directeur général de Bloomfield Investment Corporation.

Previous

Agressions en Tunisie : les premiers guinéens rapatriés

Next

Vague d’agressions en Tunisie : la banque mondiale suspend son partenariat avec le pays

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]

Mouvement de grève en Guinée : Les travailleurs se dressent contre l'injustice

Mobilisation en Guinée : Les travailleurs se dressent contre l’oppression et l’injustice

Rédaction

En Guinée, un mouvement de protestation d’envergure nationale a été déclenché par les 13 centrales syndicales du pays. Ces dernières appellent à une grève générale et illimitée à partir du lundi 26 février. Cette mobilisation vise à dénoncer la flambée des prix des denrées de première nécessité et à exiger la levée de la censure […]