dimanche, juillet 21 2024

Le troisième axe de la Feuille de route gouvernementale au Togo vise à « moderniser le pays et renforcer ses structures ». C’est ainsi que des initiatives sont mises en place, ainsi que des réformes institutionnelles et des investissements pour favoriser le développement durable et la compétitivité économique.

La modernisation du pays ne peut se faire sans la modernisation des infrastructures. Investir dans les infrastructures telles que les routes, les ponts, les ports, les aéroports, les réseaux d’électricité et d’eau potable, les infrastructures numériques, etc. devient donc une priorité. Le Togo a commencé par renforcer ses institutions au cours des deux dernières décennies, leur donnant une meilleure efficacité et transparence.

L’innovation et la technologie sont promues, la recherche est soutenue. Un développement du capital humain qualifié est constatable grâce aux investissements dans l’éducation, la formation professionnelle et la santé. Avec ses efforts de modernisation du pays dont la liste est longue, le Togo booste sa compétitivité économique, attire davantage les investisseurs étrangers et crée des conditions propices à un développement durable et inclusif.

Faire davantage pour la modernisation du Togo

Pour cette année, le budget de l’État togolais fixé par la loi des finances est, en ressources et en charges, de 2 179,1 milliards de francs CFA. Cela traduit une hausse de 10,3 % par rapport à l’exercice 2023. C’est un budget qui passe aussi pour la première fois le cap symbolique des 2 000 milliards de francs CFA.

Lire Aussi : SÉCURITÉ NUMÉRIQUE : COMMENT LE CERT.TG PROTÈGE LE TOGO DES DANGERS DU CYBERESPACE ?

Il va permettre à l’État de poursuivre sa mission d’exécution des projets et des programmes de la Feuille de route gouvernementale (FDR 2020-2025).

En effet, elle s’articule autour de 3 axes qui sont : renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales et garantir la paix ; dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie ; moderniser le pays et renforcer ses structures. Pour le troisième axe qui fait particulièrement l’objet de ce papier, 304 451 095 000 francs CFA de ressources sont prévues pour lui être consacrées. Les presque 6 premiers mois de l’année 2024 ont déjà montré de belles choses dans ce domaine.

Previous

Sécurité numérique : Comment le CERT.tg protège le Togo des dangers du cyberespace ?

Next

Environnement : Le Togo renforce ses initiatives écologiques pour une cuisson sans pollution

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]