lundi, juin 24 2024

La mission africaine de paix conduite par des dirigeants du continent a débuté ce vendredi en Ukraine. Pendant que ces dirigeants étaient dans la ville ukrainienne de Boutcha, plusieurs tirs de missiles russes ont visé la capitale Kiev.

Quatre présidents africains et trois hauts fonctionnaires du continent sont en Ukraine pour une médiation entre le président Volodymyr Zelensky et son homologue russe Vladimir Poutine. La mission africaine qui a débuté ce vendredi se poursuivra demain samedi 17 juin en Russie. Elle est conduite par les présidents sud-Africain Cyril Ramaphosa, Sénégalais Macky Sall, Zambien Hakainde Hichilema, Comorien Azali Assoumani et des représentants  des présidents Ougandais, Égyptien et Congolais.

Une mission africaine sous les bombes

Plusieurs tirs de missiles russes ont visé la capitale ukrainienne ce vendredi matin. L’armée de l’air ukrainienne a indiqué sur Telegram avoir détruit six missiles hypersoniques Kinjal, six missiles de croisière Kalibr et deux drones de reconnaissances au-dessus de la région de la capitale. Pendant ce temps, la mission africaine était à Boutcha, située à 25 km au nord-ouest du centre de Kiev.

Des vidéos de cette arrivée et des déplacements dans la ville ont été publiées sur le compte twitter de la présidence sud-africaine. La mission africaine est censée se rendre dans la journée à Kiev pour rencontrer le président Volodymyr Zelensky. Le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba a réagi sur Twitter à ces frappes qu’il qualifie de « message à l’Afrique : la Russie veut plus de guerre, pas de paix ».

Lire aussi: CONFLITS DANS LE MONDE : L’AFRIQUE PEUT-ELLE JOUER LE RÔLE D’APPORTEUR DE PAIX ?

D’autant plus que, selon lui, il s’agit de « la plus importante attaque de missiles contre Kiev depuis des semaines ». Mais ces incidents n’ont pas perturbé la mission africaine, qui « se déroule plutôt bien et comme prévu » a indiqué le porte-parole de la présidence sud-africaine Vincent Magwenya, dans une vidéo publiée sur Twitter.

 

La délégation engagera des pourparlers avec M. Zelensky pour « tenter de trouver un chemin de paix à ce conflit » a-t-il ajouté. Et demain samedi, les présidents africains et les hauts fonctionnaires se rendront à Saint-Pétersbourg en Russie pour rencontrer le président Vladimir Poutine. Ces dirigeants envisagent récolter les attentes des deux présidents en conflit pour concilier leurs points de vue dans le but de mettre fin au conflit qui dure depuis plus d’un an.

Esso ASSALIH

Previous

Transparence pour le Développement : Forum Anti-Corruption en Côte d'Ivoire

Next

ONU : vers un retrait définitif de la Minusma du Mali ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l'impact des baisses tarifaires

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l’impact des baisses tarifaires

Investigateur Africain

Le Sénégal a récemment annoncé des mesures visant à réduire les prix des produits de consommation courante tels que le riz, l’huile et le pain, en réponse aux préoccupations croissantes concernant le coût de la vie. Cette décision, prise le 13 juin 2024, intervient dans un contexte où de nombreux ménages sénégalais ressentent une pression […]

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Investigateur Africain

Alors que la junte nigérienne avait confirmé l’enlèvement vendredi 21 juin du préfet de Bilma et de sa délégation, cette même attaque a été revendiquée samedi 22 juin par le Front patriotique pour la justice (FPJ). Ce groupe politico-militaire, dont c’est la première action connue, diffère du Front patriotique pour la libération (FPL), qui a […]

Bangui : Les habitants terrifiés par les vols et assassinats

Insécurité à Bangui : Les habitants terrifiés par les vols et assassinats

Investigateur Africain

En Centrafrique, la capitale Bangui est en proie à une vague de vols à main armée et d’assassinats, plongeant ses habitants dans l’anxiété et l’inquiétude. Les quartiers sud et est de la ville sont particulièrement touchés, avec des incidents violents devenus monnaie courante. Les habitants appellent les autorités à renforcer la sécurité pour endiguer cette […]