dimanche, février 25 2024

Dans l’effervescence des préparatifs des élections 2024 au Sénégal, le président sortant, Macky Sall a tenu à faire connaitre son opinion. Ceci à un moment où la coalition au pouvoir Benno Bokk Yakaar est remuée par des mésententes internes qui la fragilise quelque peu. C’était lors d’une interview accordée à RFI et France 24 à New York, à l’occasion de l’Assemblée générale de l’ONU.

Au cours de ces échanges, le président sortant Macky Sall a récemment fait une déclaration intrigante qui a laissé beaucoup de gens perplexes et curieux. En attendant ces élections prévues le 25 février prochain, le numéro un sénégalais compte sur une victoire de son dauphin, le Premier ministre Amadou Ba. Il estime que ce dernier a toutes les chances de l’emporter face aux grandes figures de l’opposition, en comptant sur une coalition forte et unie.

Un président sortant qui se maintient

Au sein de la coalition présidentielle, la désignation du Premier ministre, Amadou Ba, comme le candidat à l’élection présidentielle, ne fait pas l’unanimité. Aussi, le fait que le président sortant Macky Sall ne soit pas candidat à sa propre réélection, mais demeurerait le leader de son parti politique fait des mécontents. Il estime que cette décision ne pourra pas fracturer la coalition au pouvoir, ni affaiblir son dauphin.

« Il y a encore deux ou trois qui pensent qu’ils doivent être candidats, mais c’est leur liberté, c’est leur droit. Mais je pense qu’il y aura avant le dépôt des candidatures encore des discussions qui permettront finalement d’arriver vers une convergence totale », a déclaré Macky Sall. Et de préciser, « je reste le président de la coalition, je reste le président de mon parti. Je ne suis pas candidat, mais je reste le président du parti jusqu’à nouvel ordre et le président de la coalition. C’est normal qu’il y ait des résistances. Mais, au bout du compte, nous avons vu un processus d’alignement et finalement d’acceptation ».

Lire Aussi : SÉNÉGAL : HÉMORRAGIE AU SEIN DE LA COALITION AU POUVOIR

Une opposition de taille à battre dans les urnes

Cette décision stratégique du président Macky Sall promet d’influencer considérablement le paysage politique sénégalais et de susciter des débats enflammés quant à son impact sur l’avenir politique du Sénégal.

Pour remporter la présidentielle 2024, Amadou Ba aura fort à faire pour s’imposer. Il devra écarter les potentiels adversaires comme Idrissa Seck, comme Khalifa Sall, Aminata Touré, peut-être Karim Wade et Ousmane. Pour le moment le sort du grand opposant est connu. Il est juridiquement inéligible à se présenter à se élections en raison des condamnations récentes contre sa personne.

« Amadou Ba est le candidat d’une majorité. Certes, son poids personnel va jouer, mais il part avec l’atout que les autres n’ont pas : c’est d’avoir une majorité qui le soutient. Il a le soutien du président, qui est un acteur politique. Donc, tout cela mis sur la balance devrait l’aider à pouvoir battre ses adversaires », rassure le président sortant Macky Sall.

 

Sandrine A.

Previous

Mères célibataires en Afrique : Héroïnes méconnues d'une lutte quotidienne

Next

Gabon : le général Nguema séduit l’opposant historique Jean Ping

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

Rédaction

Le vendredi 23 février 2024, a eu lieu à la résidence Cendrillon à Koudougou, le lancement officiel des Ateliers Sankaristes. Lesquels font référence à des sessions de formation, de discussion ou d’éducation basées sur les idéaux et la philosophie de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso. C’est à l’occasion d’une conférence de presse conduite […]

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]