samedi, février 24 2024

À l’approche de la présidentielle au Sénégal, la coalition au pouvoir Benno Bokk Yakaar est quelque peu secouée. Le camp du président sortant, Macky sall, est touché de plein fouet par une série de départ dans ses rangs. La tendance pourrait apparemment s’accentuer dans les jours à venir.

Que se passe-t-il réellement au sein de la coalition au pouvoir ? Le regroupement serait-il en train de s’effriter ? Pour le moment difficile d’en être certain. Pour rappel, le président Macky Sall n’est pas candidat à un troisième mandat comme cela se présageait. Toutefois jusque là aucun dauphin ne se dégage officiellement.

Une coalition au pouvoir fragile

Le camp présidentiel Benno Bokk Yakaar connait depuis un moment, une succession de démissions. Après le départ du ministre de l’Agriculture, Aly Ngouille Ndiaye, c’est au tour du directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, Mamadou Mame Boye Diao, de jeter le tablier. Ce dernier a claqué la porte à la coalition au pourvoir. Il ambitionne être candidat à la présidentielle de 2024.

Lire Aussi : BROUILLE DIPLOMATIQUE : LE BÉNIN ENVISAGE UNE AGRESSION CONTRE LE NIGER ?

Des mois auparavant Aminata Touré, a quitté la coalition au pouvoir pour se retrouver grande opposante à son ancien allié Macky Sall. Cette situation illustre fort bien, les attentes non assouvies, les divergences profondes qui minent les membres de la coalition au pouvoir. A cinq mois de la présidentielle, le camp de Macky Sall est déjà en mauvaise posture en lieu et place d’une voix commune et d’une cohésion à toute épreuve.

Pour faire cesser l’hémorragie, le président a commencé des entrevues pour éviter de nouvelles démissions. Un remaniement semble donc se profiler à l’horizon. Fasse effet de nouveau consensus.

 

Tony A.

Previous

Brouille diplomatique : Le Bénin envisage une agression contre le Niger ?

Next

Coopération artistique : Un message de la France met le feu aux poudres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

BURKINA FASO : LES ATELIERS SANKARISTES PRENNENT VIE A KOUDOUGOU

Rédaction

Le vendredi 23 février 2024, a eu lieu à la résidence Cendrillon à Koudougou, le lancement officiel des Ateliers Sankaristes. Lesquels font référence à des sessions de formation, de discussion ou d’éducation basées sur les idéaux et la philosophie de Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso. C’est à l’occasion d’une conférence de presse conduite […]

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]