vendredi, février 23 2024

Depuis l’annonce du report de l’élection présidentielle au 15 décembre 2024, le paysage politique sénégalais est marqué par une mobilisation sans précédent de l’opposition. L’Assemblée nationale a adopté cette décision le lundi 5 février, déclenchant une vive réaction de la part de treize candidats d’opposition, formant désormais un collectif.

Pour eux, il s’agit d’un coup d’État constitutionnel orchestré par le président Macky Sall afin de se maintenir au pouvoir au-delà de la date prévue pour la fin de son mandat. Alors l’opposition s’est unie pour protester contre ce qu’elle estime illégitime.

Un front commun contre le report

Les candidats d’opposition réunis au sein de ce collectif représentent une large part des voix dissidentes dans la course présidentielle. Parmi eux figurent des personnalités influentes telles que Amadou Ba, mandataire du candidat de l’ex-Pastef Bassirou Diomaye Faye, ainsi que les députés Déthié Fall et Thierno Alassane Sall, accompagnés de l’ancien ministre Aly Ngouille Ndiaye.

Tous dénoncent avec véhémence les manœuvres du président Macky Sall pour prolonger son règne, en violation flagrante de la constitution. Selon Aly Ngouille Ndiaye, candidat et ancien ministre, le mandat présidentiel de Macky Sall prend fin le 2 avril, et toute tentative de rester au pouvoir au-delà de cette date serait illégitime et inacceptable.

Face à cette décision controversée, l’opposition s’organise pour riposter sur tous les fronts. Un premier recours a été déposé à la Cour suprême pour contester le décret présidentiel annulant la convocation du corps électoral le 25 février. Parallèlement, les candidats, également députés, préparent un autre recours devant le Conseil constitutionnel pour contester la loi votée le 5 février, repoussant l’élection présidentielle à décembre.

Lire Aussi : DÉMISSIONS EN CASCADE AU SÉNÉGAL : RÉVOLTE DANS LE CAMP SALL APRÈS LE REPORT DE LA PRÉSIDENTIELLE

Une forte mobilisation en perspective

Tout en saluant les réactions internationales, notamment celle des États-Unis et de la CEDEAO, qui critiquent le report du scrutin, certains candidats dénoncent une position jugée timide de certaines chancelleries occidentales et appellent à une condamnation ferme.

La prochaine étape pour l’opposition consiste à élargir la mobilisation en ralliant les syndicats, la société civile et l’ensemble des citoyens sénégalais à leur cause. Thierno Alassane Sall lance ainsi un appel à la mobilisation générale, invitant tous les patriotes et organisations à se joindre aux actions de protestation. Des discussions sont en cours pour organiser des grèves et des opérations villes mortes, tandis que plusieurs candidats prévoient de poursuivre leur campagne électorale malgré le report du scrutin.

 

Tony A.

Previous

Démissions en Cascade au Sénégal : Révolte dans le camp Sall après le report de la présidentielle

Next

Avancées positives au Tchad : Suspension prolongée de la grève des enseignants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]

New World TV décroche les droits de diffusion de l'UEFA Champions League pour l'Afrique subsaharienne

New World TV décroche les droits de diffusion de l’UEFA Champions League pour l’Afrique subsaharienne

Rédaction

Dans un partenariat historique, le groupe médiatique panafricain New World TV devient le diffuseur exclusif en français et dans les langues locales de la majorité des matchs de l’UEFA Champions League et d’autres compétitions de clubs de l’UEFA dans les pays francophones d’Afrique subsaharienne jusqu’en 2027. Cette annonce marque un tournant majeur dans le paysage […]

Héritage de Thomas Sankara : Les Ateliers Sankaristes comme tribune de réflexion et d'éducation

Héritage de Thomas Sankara : Les Ateliers Sankaristes comme tribune de réflexion et d’éducation

Rédaction

Les Ateliers Sankaristes, une initiative d’éducation et de réflexion basée sur les idéaux et la philosophie de feu Thomas Sankara, l’ancien président charismatique du Burkina Faso, seront lancés le vendredi 23 février prochain à Koudougou. Portés par Les Jeunes patriotes et Deux heures pour nous, Deux heures pour Kamita, ils marquent une étape cruciale dans […]