samedi, février 24 2024

Hier dimanche 19 décembre 2021 à Ouagadougou, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), a clôturé les travaux de son 8e congrès ordinaire. A l’issue de cette rencontre, Eddie Komboïgo, actuel chef de file de l’opposition burkinabé a été réélu à la tête de ce vieux parti. Il promet d’insuffler au sein du CDP une nouvelle dynamique.

Au cours de ce congrès ordinaire, un nouveau bureau politique composé de 89 membres a également été mis en place. Sous la houlette d’Eddie Komboïgo, le parti entend se mettre déjà en bonne position pour les échéances électorales à venir. Soulignons que le CDP a été fondé par l’ancien président Blaise Compaoré, aujourd’hui en exil en Côte d’Ivoire.

Tout pour la bonne marche et l’élargissement du CDP

Fraichement réélu à la tête du CDP, Eddie Komboïgo promet de s’activer pour permettre au parti de se montrer sous son meilleur visage. Pour ce faire, il promet dans un premier temps de s’engager au rassemblement et à l’union des membres du parti. Ce qui normalement devrait faciliter le fonctionnement du parti à plusieurs niveaux.

« Travailler pour la cohésion et le renforcement du parti, renouvellement et élargissement de la base du parti, dans les 45 provinces pour avoir des chances d’une victoire aux prochaines élections », est le défi principal que compte relever Eddie Komboïgo.
Aussi pour ce mandat qui passe à quatre ans au lieu de trois, le nouveau président du CDP s’est affranchi de la tutelle du fondateur du parti. Ce dernier s’est vu retirer l’ensemble de ses attributions. Toutefois à titre honorifique, il reste président d’honneur du CDP.

« Félicitations et courage, on ne pouvait comprendre qu’un parti avec assez d’intellectuels ne puisse pas prendre des décisions pour sa vie sans la caution de son fondateur », s’est exprimé un citoyen sur cette question.

De nouvelles perspectives pour le CDP

Pour Eddie Komboïgo, après 25 ans d’existence, le CDP devrait s’affirmer autrement par le biais d’une nouvelle facette. A cet effet, il lui a été donné mandat de mettre en place une commission de réflexion pour un éventuel changement de dénomination et de logo du parti. La faisabilité sera au préalable étudiée par des spécialistes.

« Nous allons demander à des politologues, à des sociologues, à des psychologues, de venir faire une étude. Nous allons faire des conférences provinciales, aller dans les 45 provinces expliquer : si on dit de laisser CDP comme tel, gardons le logo CDP ; si on dit de changer, d’ajouter un nom, nous allons associer un nom ; si on dit de changer complètement, nous changerons », a indiqué Eddie Komboïgo.

En ce qui concerne, les cadres qui ont assigné le parti en justice, ils ont été sanctionnés. Achille Tapsoba vice-président dans le bureau précédent a reçu un avertissement. Les autres ont quant à eux écopé d’une suspension de six mois. Suite à cette sanction, devrons-nous nous attendre à la création de nouveaux partis très prochainement ? De grandes chances subsistent.

Lire aussi: BURKINA FASO: LASSINA ZERBO À LA RECONQUÊTE DE LA CONFIANCE DES POPULATIONS

 

El Professor

Previous

3e sommet Afrique-Turquie: l’offensive de Recep Tayyip Erdogan s’amplifie

Next

Dialogue politique en Côte d’Ivoire: le Cojep de Charles Blé Goudé écarté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]