vendredi, mars 1 2024

En Centrafrique, la corruption se fait de plus en plus virulente. Et le président Faustin-Acrhange Touadéra pour sa part reste déterminé à lui opposer une lutte farouche. Dans cet état d’esprit, à l’occasion de son discours inaugural du premier Conseil des ministres de l’année 2023, il a exhorté les membres du gouvernement à avoir des comportements exemplaires.

Notons que l’année 2022 a été surtout marquée en Centrafrique par de nombreux cas de corruption et de détournement de fonds. Dans ces magouilles sont souvent impliquées des ministres et certains fonctionnaires de l’État. Cette situation compromettante ternit l’image du pays. Alors le président Touadéra a réitéré sa volonté de lutter contre la corruption par le biais d’un civisme accru auprès des différentes couches de la société.

Lire Aussi :  PAIX EN AFRIQUE DE L’OUEST : FAURE GNASSINGBÉ DE NOUVEAU GRAND ARTISAN

Des mesures mises en place pour lutter contre la corruption

Pour le président Touadéra, dans le cadre de la lutte contre la corruption, un véritable sens de responsabilité doit prévaloir pour tous les citoyens. C’est ainsi que le pays pourrait parvenir à triompher de ce fléau. Par conséquent, les membres du gouvernement devraient surtout donner le bon exemple aux populations.

Ils sont appelés à bien jouer leur rôle qu’est celui de servir comme il se doit l’État. C’est-à-dire adopter un comportement citoyen. Pour marquer donc l’atteinte de cet objectif, des mesures ont été mises en place contre la corruption.

« Nous avons déjà mis en place cette cellule de veille qui a pour mission d’identifier des faits. Personne n’y échappera et des sanctions seront données à tous ceux, quel que soit le niveau de responsabilités, qui se sont compromis dans des comportements déviants mettant en cause les efforts du gouvernement », a indiqué Maxime Balalou, ministre chargé du secrétariat du gouvernement.

 

El Professor

Previous

Paix en Afrique de l’ouest : Faure Gnassingbé de nouveau grand artisan

Next

Nouvelle pénurie de carburant au Cameroun : les stations-services envahies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]