samedi, mars 2 2024

Le paysage politique du Tchad connaît une métamorphose significative avec l’émergence de la Coalition Républicaine contre l’impérialisme et l’ingérence étrangère. Il s’agit en effet d’une union de 13 partis politiques qui a vu le jour le 22 janvier. Cette coalition marque un virage décisif dans la quête de l’indépendance et de la souveraineté tchadiennes, mettant en lumière les préoccupations profondes des initiateurs quant à l’influence étrangère, en particulier celle de la France, sur les affaires internes du pays.

Les initiateurs de la Coalition Républicaine font résonner un cri de révolte, affirmant que le Tchad, malgré son statut déclaré d’État indépendant depuis 1960, demeure sous l’emprise de forces étrangères. La France est clairement désignée du doigt, accusée de monopoliser le contrôle des ressources, du système politique, et du système éducatif tchadiens.

Un appel à l’indépendance de la Coalition Républicaine

Selon la coalition, la coopération militaire, les bases militaires permanentes, le système économique prédateur, le maintien du FCFA, et la domination culturelle sont autant de rouages de cette influence pernicieuse. Alors il est impératif  de tracer une nouvelle voie pour le pays.

Lire Aussi : PRÉSIDENTIELLE AU SÉNÉGAL : KARIM WADE ET OUSMANE SONKO EXCLUS, QUELLES RÉPERCUSSIONS?

Pour ce faire, la Coalition Républicaine, composée de partis majeurs tels que l’Union des démocrates pour le développement (UDP) et Les Démocrates. Elle émet un appel catégorique pour mettre fin à toutes formes d’ingérences extérieures. Leur objectif est de défendre les intérêts souverains du Tchad, aspirant à une véritable liberté et indépendance. Les initiateurs dénoncent également d’autres puissances étrangères, restant délibérément non spécifiées, pour leur exploitation des ressources naturelles et leurs atteintes aux droits et libertés du peuple tchadien.

La Coalition Républicaine contre l’impérialisme et l’ingérence extérieure représente une force unifiée déterminée à rompre les chaînes de l’influence étrangère sur le Tchad. Les accusations dirigées envers la France et d’autres puissances étrangères révèlent une quête profonde des Tchadiens pour une autonomie politique, économique et culturelle authentique. Cette initiative ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire du Tchad, une quête fervente pour une indépendance véritable et un avenir souverain.

 

Tony A.

Previous

CAN 2023 : Ces grandes équipes qui risquent de quitter prématurément la compétition

Next

Coup du marteau à la CAN 2023: La Côte d'Ivoire sauvagement humiliée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]