vendredi, février 23 2024

En Guinée, l’ex-premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, est le nouveau chef provisoire du RPG. C’est à lui que revient l’honneur de diriger le parti jusqu’au prochain congrès du parti. Sa désignation a été faite hier jeudi 31 mars 2022, au cours de la convention extraordinaire du RPG.

La session avait surtout pour objectif de redonner de la vitalité au parti après Alpha Condé et d’envisager sereinement l’avenir. Le choix d’Ibrahima Kassory Fofana, a été fait avec l’appui des délégués en provenance de l’intérieur du pays et de l’étranger. Ils étaient environ plus de 350 personnes à prendre part à cette convention du RPG. Les divergences sur le nouveau dirigeant du RPG ont apparentes vite été aplanies.

Ibrahima Kassory Fofana, rassembleur

Suite à sa désignation, Ibrahima Kassory Fofana n’a pas manqué d’exprimer sa volonté à faire du RPG, un parti politique de poids. Pour l’heure, son défi ultime est de reconquérir le pouvoir perdu il y a quelques peu. C’est-à-dire préparer le parti pour les prochaines échéances électorales.

« Cette situation au demeurant n’a nullement altéré la vocation historique de nos partis, vocation de rassembler à nouveau les Guinéens pour la reconquête du pouvoir perdu », a laissé entendre Ibrahima Kassory Fofana. Aussi, il entend s’investir pleinement à rassembler les militants de même que les guinéens pour la réalisation de grands objectifs.

« C’est un honneur pour moi d’être à la tête de ce grand parti, et ce quel que soit le temps que j’y passerai je me sentirai toujours honoré de la confiance des militants et cadres du RPG », a-t-il rassuré Ibrahima Kassory Fofana.

Lire aussi: GUINÉE : LE RPG D’ALPHA CONDÉ SE RÉORGANISE

Des absences de tailles

Lors de cette convention extraordinaire, plusieurs absences de tailles ont été remarquées. C’est le cas entres autres avec les figures comme : Kalil Kaba, ex-ministre des Affaires étrangères, Amadou Damaro Camara, ancien président de l’Assemblée nationale. Mohamed Diané, l’ancien ministre de la Défense et membre fondateur du RPG a lui aussi boudé la convention.

Soulignons que depuis la chute d’Alpha Condé du pouvoir, le dimache 5 septembre 2021, le RPG est en mauvaise posture. Ce qui a permis de révéler les potentiels successeurs de l’ex-président. Mais au final, c’est le profil d’Ibrahima Kassory Fofana qui finalement, a pu faire l’unanimité.

« Aux résolutions des mi-conventions régionales et déclarations des organismes nationaux, le choix est porté à l’unanimité pour la désignation du camarade docteur Ibrahima Kassory Fofana », a déclaré Nantou Chérif, la porte-parole de la commission d’investiture.

 

El Professor

Previous

Mali : la junte au pouvoir, « otage » des mercenaires de la société russe Wagner ?

Next

Guinée : le manque de clarté sur le chronogramme de la transition dérange

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l'avenir

Tournant Politique au Gabon : Le PDG d’Ali Bongo se réinvente pour affronter l’avenir

Rédaction

Le Parti démocratique gabonais (PDG), longtemps au pouvoir sous l’égide du président déchu Ali Bongo, entreprend un exercice inédit d’introspection les 23 et 24 février 2024. Ces assises, placées sous le thème de « l’autocritique et de la refondation », marquent un tournant majeur pour cette formation politique historique. Après avoir été ébranlé par les secousses du […]

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Réponse Présidentielle : Biya augmente les salaires et les aides familiales au Cameroun

Rédaction

Le président camerounais, Paul Biya, a récemment annoncé des mesures visant à atténuer les effets de la hausse des prix des carburants sur les populations. En effet, ces dernières semaines ont été marquées par une augmentation significative des tarifs à la pompe, entraînant une pression financière accrue sur les ménages. Dans cette optique, le gouvernement […]

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l'ordre politique

Crise au Sénégal : Les manœuvres de Macky Sall pour rétablir l’ordre politique

Rédaction

Depuis le début des troubles politiques au Sénégal, les regards se tournent vers Macky Sall, président en fonction, en attente de son plan de sortie de crise. Dans un éditorial percutant publié ce mardi, le directeur de publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed, lève le voile sur les intentions du président sénégalais […]