lundi, juin 24 2024

Depuis la nuit de lundi à mardi dernier, Antananarivo et ses environs sont fortement touchées par de grosses inondations. Ces dernières ont surprises et mises à mal les populations qui vivent un sérieux supplice. Le premier bilan de ces précipitations fait état d’une dizaine de morts et plusieurs blessés. Environ 500 personnes ont eu la chance d’être évacuées.

Selon les prévisions météorologiques les prochains jours s’annoncent aussi difficile. Il y a de grands risques que les populations subissent à nouveau de grosses inondations. Alors pour cause de « danger imminent », la capitale de la Grande Île et ses environs ont été classées en vigilance rouge. Soulignons que les précipitations ayant engendré ces grosses inondations étaient trois fois supérieures à la normale.

Grosses inondations et glissements de terrain

Sur Antananarivo s’est déversé ces derniers jours l’équivalent de 100 millimètres d’eau. Alors il était évident que les populations soient victimes de grosses inondations. Celles-ci ont aussi entrainé la rupture de plusieurs digues, des glissements de terrain sans oublier l’effondrement de murs de soutènement.

Malgré le caractère subit de ces pluies diluviennes, les autorités ont fait de leur mieux pour venir en aide aux habitants. « On a déjà identifié tous les sites d’hébergement pour l’évacuation des gens en cas de besoin. Actuellement, on recommande à la population de quitter les lieux le plus vite possible, surtout dans la colline d’Ambanin’Ampamarinana pour éviter les accidents dus aux glissements de terrain », a indiqué, le général Elack, le directeur général du Bureau national de gestion des risques et catastrophes.

Une retentissante alerte aux populations

D’après les services météorologiques, des trombes d’eau devraient tomber sur d’autres régions du pays. C’est le cas notamment de Nosy Be et sa région. Alors les populations ont été appelées à prendre les décisions qui s’imposent afin de ne pas être victimes de ces grosses inondations et autres.

Au large de la côte centre-est de l’île, le risque d’une formation de tempête tropicale en fin de semaine est aussi annoncé. « Dans le grand Tana et la région Analamanga, il faut que tout le monde soit prudent par rapport aux prévisions données par les services météo : le pire est à venir », a prévenu le général Elack. Ces fortes pluies sont attendues dès vendredi.

Lire aussi: COVID 19 AU MADAGASCAR: LE GOUVERNEMENT CHANGE DE MÉTHODES

 

El Professor

Previous

Affaire Reckya Madougou : le Bénin accuse la France d’ingérence

Next

Apartheid sanitaire: l’Afrique du sud lance la construction de son usine de fabrication de vaccins anti Covid-19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l'impact des baisses tarifaires

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l’impact des baisses tarifaires

Investigateur Africain

Le Sénégal a récemment annoncé des mesures visant à réduire les prix des produits de consommation courante tels que le riz, l’huile et le pain, en réponse aux préoccupations croissantes concernant le coût de la vie. Cette décision, prise le 13 juin 2024, intervient dans un contexte où de nombreux ménages sénégalais ressentent une pression […]

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Investigateur Africain

Alors que la junte nigérienne avait confirmé l’enlèvement vendredi 21 juin du préfet de Bilma et de sa délégation, cette même attaque a été revendiquée samedi 22 juin par le Front patriotique pour la justice (FPJ). Ce groupe politico-militaire, dont c’est la première action connue, diffère du Front patriotique pour la libération (FPL), qui a […]

Bangui : Les habitants terrifiés par les vols et assassinats

Insécurité à Bangui : Les habitants terrifiés par les vols et assassinats

Investigateur Africain

En Centrafrique, la capitale Bangui est en proie à une vague de vols à main armée et d’assassinats, plongeant ses habitants dans l’anxiété et l’inquiétude. Les quartiers sud et est de la ville sont particulièrement touchés, avec des incidents violents devenus monnaie courante. Les habitants appellent les autorités à renforcer la sécurité pour endiguer cette […]