vendredi, mars 1 2024

Pour mieux lutter contre la propagation de la Covid 19 au Madagascar, les autorités malgaches ont décidé d’employer de nouvelles méthodes. C’est-à-dire explorer d’autres pistes en ce qui concerne les vaccins disponibles afin de sélectionner les plus efficaces pour le plus grand bien des populations.

Cette décision est prise de concert avec l’Académie nationale de médecine de Madagascar (Anamem). La mesure a pour but de faciliter l’arrivée le plus tôt possible d’autres vaccins sur l’île car la pandémie est en train de faire d’énormes victimes. En clair, un pic meurtrier de coronavirus auquel une solution efficace doit être trouvée.

Une montée en flèche de la Covid 19 au Madagascar

Ces derniers mois, Madagascar a été confronté à une recrudescence de la pandémie de la Covid 19. Il s’agit principalement du variant sud-africain qui ne cesse de faire des victimes. Le pays enregistre au total 32 205 cas de coronavirus dont 542 décès. Et ces chiffres pourraient s’accroitre dans les prochains jours.

Outre cela, les hôpitaux et centres de traitement réservés au atteints de la Covid 19 au Madagascar sont quasiment bondés de patients. On dénote également une insuffisance d’oxygène et des coupures d’électricité. Ces anomalies perturbent sérieusement le rétablissement des malades. Alors il est impératif pour les autorités malgaches de passer à la phase vaccinale.

Quatre vaccins pour endiguer la pandémie

Le président Andry Rajoelina a finalement porté à la connaissance des Malgaches les noms des vaccins choisis pour préserver la vie de ses concitoyens. Il s’agit en tout de quatre vaccins en plus de l’initiative Covax. Sont donc retenus les vaccins Pfizer, AstraZeneca, Sinopharm et Johnson & Johnson.

En ce qui concerne la vaccination elle-même, les agents de santé et les personnes âgées seront les premières personnes vaccinées. De plus la stratégie vaccinale permettra d’administrer le vaccin adapté à chaque cas ou région touchée en fonction de la cartographie du virus.

Previous

Côte d’Ivoire : Attaque de la base militaire de N'Dotré

Next

CMT : Mahamat Idriss Deby propose un gouvernement de transition au Tchad

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Grève générale à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Tensions mortelles à Conakry: Les revendications syndicales sèment le chaos

Rédaction

La Guinée fait face à une grève générale illimitée, marquée par des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Les tensions ont déjà fait deux morts et plusieurs blessés. Ce mouvement de protestation, largement suivi à travers le pays, reflète le mécontentement généralisé de la population face à la situation politique et économique du pays, […]

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rage Ouvrière : Les syndicats tchadiens défient le gouvernement

Rédaction

Contre la récente augmentation drastique des prix du carburant, les syndicats tchadiens ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Cette décision constitue un défi direct au gouvernement, qui est accusé d’ignorer les préoccupations des travailleurs. Pendant ce temps, la population tchadienne, confrontée à des difficultés croissantes, exprime son mécontentement face à cette situation économique […]

Afrique du Sud : l'envoi de troupes en RDC pour la SADC divise l'opinion

Débat enflammé en Afrique du Sud : l’envoi de troupes en RDC divise l’opinion

Rédaction

Alors que les funérailles du président namibien Hage Geingob se déroulaient à Windhoek ce dimanche, plusieurs chefs d’État présents ont saisi l’occasion pour discuter du conflit en cours dans l’est de la RDC. La participation de l’Afrique du Sud à la force déployée par la SADC a suscité de vives critiques, en particulier après la […]