dimanche, juillet 21 2024

En Centrafrique, la capitale Bangui est en proie à une vague de vols à main armée et d’assassinats, plongeant ses habitants dans l’anxiété et l’inquiétude. Les quartiers sud et est de la ville sont particulièrement touchés, avec des incidents violents devenus monnaie courante. Les habitants appellent les autorités à renforcer la sécurité pour endiguer cette montée de la criminalité.

Les autorités quant à elles, semblent débordées, malgré les récentes arrestations de plusieurs malfrats. Les citoyens, anxieux et désemparés, appellent à un renforcement urgent des mesures de sécurité. Face à cette situation alarmante, le gouvernement est sous pression pour rétablir l’ordre et la sécurité dans la capitale.

Des attaques quotidiennes qui terrifient les habitants de Bangui

Dans le quartier Galabadja, situé dans le huitième arrondissement de Bangui, la peur est omniprésente. Les résidents évitent de sortir après 20 heures, redoutant les attaques de bandits armés. Patrick Lakola, propriétaire d’un salon de coiffure, a récemment vécu une attaque traumatisante. « Ils étaient six, armés de fusils, et ont tout pris : nos téléphones, nos outils de coiffure, des produits et notre recette hebdomadaire de 100 000 francs CFA », raconte-t-il.

Cette situation n’est pas isolée. Dans les cinquième et sixième arrondissements, les coups de feu liés aux braquages sont entendus chaque soir. Esthere-Jolie, habitante du quartier Malimaka, vit dans la peur constante. « Un étudiant qui rentrait de l’université a été tué et sa moto emportée. L’absence d’éclairage public rend la situation encore plus dangereuse. J’ai vraiment peur de sortir la nuit », confie-t-elle.

Lire Aussi : CENTRAFRIQUE : LA CRISE DES CARBURANTS MET TAMOIL SOUS PRESSION

Appels à l’Aide et réactions des autorités

Face à cette recrudescence de la violence à Bangui, les habitants demandent des mesures urgentes. Ramaric Ndim, notable du quartier Plateau dans la commune de Bimbo, tire la sonnette d’alarme. « Tous les axes et croisements du quartier sont dangereux. Nous avons enregistré une dizaine de cas de braquages ces derniers temps. Les bandits agissent principalement entre minuit et une heure du matin. Nous demandons au gouvernement d’intensifier les patrouilles nocturnes pour protéger les populations », espère-t-il.

Les autorités ne restent pas inactives. L’Office centrafricain de répression de banditisme (OCRB) a procédé à l’arrestation d’une dizaine de malfrats ces derniers jours. La direction générale de la police a mis en garde les criminels et s’engage à stopper cette vague de violence dans un bref délai.

Cependant, la population reste sceptique quant à l’efficacité des mesures promises. Les résidents de Bangui attendent des actions concrètes et immédiates pour retrouver une vie normale et sécurisée. La mise en place de mesures de prévention, telles que l’amélioration de l’éclairage public et l’augmentation des patrouilles de police, est essentielle pour restaurer la confiance et assurer la sécurité des habitants de la capitale centrafricaine.

Tony A.

Previous

Afrique du Sud : le président Ramaphosa promet une nouvelle ère

Next

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]