mardi, juin 18 2024

Mettre à tout prix les terroristes hors d’état de nuire en Afrique. C’est le grand défi que plusieurs états africains se sont malheureusement assignés ces dernières années au vu de la menace terroriste. Pour donc y arriver efficacement, des formations spécifiques s’imposent. C’est dans cette optique que s’est tenu pendant deux semaines au Ghana et en Côte d’Ivoire l’exercice militaire Flintlock 2023.

Ont bénéficié de la formation organisée par l’opération spéciale de l’US Africa Command, 1300 soldats provenant de 29 pays. Initié par l’armée américaine depuis 2005, l’exercice militaire et policier Flintlock se tient chaque année. L’opération permet aux pays participants de mieux se parer contre la menace sécuritaire qui pèse sur leur pays.

Lire Aussi :   MENACE TERRORISTE AU TOGO : LE PAM APPORTE SON SOUTIEN AUX POPULATIONS

Flintlock pour protéger les populations

Pour le général Lassina Doumbia, le chef d’état-major des armées de Côte d’Ivoire, la formation issue de ces exercices militaires est extrêmement bénéfique pour les pays participants. Car il permet surtout de mieux se préparer à faire face à la menace terroriste et à mieux l’enrayer.

« Ça nous permet d’anticiper sur la mutation de la menace. Les groupes armés terroristes évoluent dans leurs méthodes, il nous faut donc avoir en permanence des capacités mises à jour. Et pour le faire, c’est le partage d’expérience, de savoir-faire avec d’autres unités, qui permettent à nos unités spécialisées d’être à jour », a-t-il indiqué.

Pour Jessica Davis Ba, l’ambassadrice des États-Unis en Côte d’Ivoire, vise à permettre aux Etats de mieux s’évertuer à protéger les civils. Par ailleurs, c’est aussi l’échange d’informations, de compétences, de renseignements entre les armées et surtout la construction d’une relation de confiance.

 

El Professor

Previous

Transit routier : la CCI-Togo innove avec un performant système de tracking des marchandises

Next

Sénégal-France : un jeudi des grands enjeux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

certification du Cacao pour les producteurs ivoiriens

Certification du Cacao : Les enjeux pour les producteurs ivoiriens à l’Aube de 2025

Investigateur Africain

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, se prépare à relever un nouveau défi avec l’arrivée des nouvelles normes européennes en janvier 2025. Bien avant cette échéance, le pays s’est engagé dans un processus de certification pour garantir la durabilité et l’éthique de sa production de cacao, à travers des labels comme Utz, Rainforest […]

crise des carburants en Centrafrique : Tamoil sous pression

Centrafrique : La crise des carburants met Tamoil sous pression

Investigateur Africain

En République Centrafricaine, la crise des carburants est devenue un problème majeur, entraînant des mesures drastiques de la part du gouvernement. Mercredi 5 juin, les autorités ont décidé de réquisitionner six des onze stations-service du réseau Tamoil à Bangui. Cette décision, annoncée par le ministre chargé du Développement de l’Énergie et des Ressources Hydrauliques, vise […]

assises de la justice au Sénégal : voici les propositions

Réforme judiciaire au Sénégal : les propositions des assises de la justice

Investigateur Africain

Les assises de la justice, voulues par le président sénégalais, se sont conclues mardi 4 juin après cinq jours de débats intenses. Cette rencontre a rassemblé 376 participants, incluant magistrats, avocats, membres de la société civile et professeurs d’université. L’objectif : élaborer des propositions concrètes pour réformer le secteur judiciaire au Sénégal, en mettant l’accent […]