lundi, juin 24 2024

Depuis plusieurs jours en Centrafrique, les établissements scolaires étaient à l’arrêt dans tout le pays. C’est à dire du 7 à ce 20 mars 2023. Cette paralysie scolaire constatée était due à un mot d’ordre de grève lancé par les syndicats des enseignants. Heureusement une reprise des classes est effective ce lundi après une discussion directe avec le président Touadéra.

Les syndicats d’enseignants réclament comme toujours, une amélioration de leurs conditions de vie et de travail. En clair, une évidente revalorisation de leurs salaires. Pour l’obtenir les changements espérés, les syndicats des enseignants étaient prêts à maintenir leur grève jusqu’à la fin du mois.

Lire Aussi : JUSTICE À MADAGASCAR : LA NOUVELLE GARDE DES SCEAUX ACCUSÉE D‘INGÉRENCE

Des enseignants calmés par le président Touadéra

Selon Innocent Kéréguelé, coordonnateur national des syndicats d’enseignants, il est important pour les autorités de se pencher sur leurs cas. Ceci afin que des solutions profitables à tous soient trouvées. « On veut aussi l’amélioration de notre condition de vie. Imaginez-vous, un enseignant se retrouve avec 350 ou 400 élèves dans une salle de classe. Donc, nous voulons que l’enseignant soit à l’aise en son lieu de travail. C’est tout ce que nous revendiquons », a-t-il laissé entendre.

Alors s’il y a pu avoir reprise des classes ce lundi, c’est grâce à un assouplissement obtenu par le président Faustin Touadéra. « Le chef de l’État, conscient de la situation, a reconnu la faille dans la négociation, et nous a suppliés de reprendre le travail et de lui laisser juste un laps de temps et il va répondre à nos points de revendications », a expliqué Innocent Kéréguelé.

Et d’indiquer, « ce que nous attendons, c’est la concrétisation de la promesse. Nous avons un espoir parce que c’est le chef de l’État qui a fait une promesse, donc ce n’est pas n’importe quel individu. »

 

Sandrine A

Previous

Justice à Madagascar : la nouvelle Garde des Sceaux accusée d‘ingérence

Next

Crise migratoire à Madagascar : le gouvernement tente de nouvelles approches

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l'impact des baisses tarifaires

Contrôle des prix au Sénégal : Une mesure cruciale pour assurer l’impact des baisses tarifaires

Investigateur Africain

Le Sénégal a récemment annoncé des mesures visant à réduire les prix des produits de consommation courante tels que le riz, l’huile et le pain, en réponse aux préoccupations croissantes concernant le coût de la vie. Cette décision, prise le 13 juin 2024, intervient dans un contexte où de nombreux ménages sénégalais ressentent une pression […]

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Enlèvement au Niger : Le FPJ exige la libération de Bazoum en échange du Préfet de Bilma

Investigateur Africain

Alors que la junte nigérienne avait confirmé l’enlèvement vendredi 21 juin du préfet de Bilma et de sa délégation, cette même attaque a été revendiquée samedi 22 juin par le Front patriotique pour la justice (FPJ). Ce groupe politico-militaire, dont c’est la première action connue, diffère du Front patriotique pour la libération (FPL), qui a […]

Bangui : Les habitants terrifiés par les vols et assassinats

Insécurité à Bangui : Les habitants terrifiés par les vols et assassinats

Investigateur Africain

En Centrafrique, la capitale Bangui est en proie à une vague de vols à main armée et d’assassinats, plongeant ses habitants dans l’anxiété et l’inquiétude. Les quartiers sud et est de la ville sont particulièrement touchés, avec des incidents violents devenus monnaie courante. Les habitants appellent les autorités à renforcer la sécurité pour endiguer cette […]