lundi, juillet 22 2024

Au Togo, le conseil des ministres s’est réuni comme à son habitude ce mercredi 21 décembre. Lors des échanges, le ministre de l’Économie numérique et de la Transformation digitale, madame Cina Lawson, a présenté une communication relative au transfert d’activité du Data Center de Lomé à un partenaire privé.

Un acteur privé a donc été choisi pour assurer la gestion performante de cette installation informatique. Inauguré en 2021, le Data Center de Lomé est chargé de stocker et de distribuer des données à travers un intra réseau ou un accès internet.

Le Data Center privatisé

Le conseil des ministres s’est réuni ce mercredi sous la présidence de la République Faure Gnassingbé et a accordé une attention particulière à l’innovation et la création. Un avant projet de loi et trois projets étaient sur la table. Quatre communications ont été également écoutées par le conseil, dont celle relative au transfert du centre de données de la société d’infrastructures numérique à un acteur privé.

Afin d’en assurer une gestion performante et respectant les meilleurs standards en la matière, le conseil a autorisé la cession de ce centre à un acteur privé choisi conformément aux règles applicables en la matière, indique le communiqué officiel.

Lire aussi : SOMMET DE LOMÉ : FAURE GNASSINGBÉ CHAMPION D’AFRIQUE DE LA CYBERSÉCURITÉ

Un site sécurisé pour tous…

En effet, conformément à la feuille de route 2020-2025, le gouvernement veut faire du Togo une référence régionale en matière de transformation digitale. C’est dans cette dynamique que le Data Center a été construit afin d’offrir des services de stockage aux opérateurs économiques. Il sert également aux agences gouvernementales, aux ministères et peut abriter des sites internet publics et privés.

Cette infrastructure répond à un cahier des charges techniques très strict dans le but de garantir sa sécurité physique, informatique, ainsi que son fonctionnement qui ne doit connaître aucune interruption ni baisse de performances, souligne RepublicOfTogo.

Rappelons que le projet a été financé à hauteur de 30 millions de dollars dans le cadre du Programme régional ouest africain de développement des infrastructures de communications (Warcip).

Sandra A.

Previous

Violences au Parlement : la députée Amy Ndiaye réclame 500 millions de francs CFA

Next

Élections régionales 2023 : un chronogramme clair dès janvier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Ne Manquez Pas

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Partenariat de poids : La Turquie et le Niger renforcent leurs liens stratégiques

Investigateur Africain

Avec la visite d’une forte délégation turque à Niamey le mercredi 17 juillet 2024, le Niger et la Turquie ont montré leur volonté de renforcer leurs relations bilatérales. Cette délégation, comprenant des ministres des Affaires étrangères, de la Défense, de l’Énergie et du Renseignement, a rencontré le chef du Conseil National pour le Salut du […]

dozos : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Scandale au Mali : Pratique de cannibalisme parmi les forces armées ?

Investigateur Africain

Des pratiques dozos dans l’armée malienne ? Depuis le mardi 16 juillet 2024, une vidéo perturbante fait le tour des réseaux sociaux au Mali. On y voit un homme en uniforme militaire malien, arborant clairement les insignes des Forces armées maliennes (Fama), en train d’éventrer un cadavre pour en extraire et manger le foie. Les […]

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Crise gouvernementale au Kenya : le président Ruto en difficulté après le remaniement

Investigateur Africain

Une semaine après avoir dissous son gouvernement, le président Ruto William du Kenya se retrouve dans une impasse politique croissante alors qu’il peine à former un nouveau cabinet ministériel. Malgré ses promesses d’un gouvernement élargi et d’un dialogue national inclusif, peu de volontaires se manifestent pour collaborer avec son administration intérimaire. Chris Kinyanjui, secrétaire général […]